The caller

Année de production : 2011
Sortie en France : aucune idée !
Note : 3.5/5

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, après des mois et des mois de critiques qui s’ajoutent les unes aux autres, des centaines et des centaines de mots dans le vide intersidéral du net (ou presque, à quelques commentaires près), j’ai décidé de faire comme si j’avais un lectorat qui s’intéresse à ce que je raconte et à qui je vais parler directement. Du coup, je vais VOUS raconter un peu ce qui se passe dans le dernier film que j’ai vu The caller. Il traînait depuis pas mal de temps sur mon ordinateur et pour cause : j’avais peur du casting !Rachel Lefevre (vampire rousse dans Twilight) et Stephen Moyer (Bill dans True Blood), tous deux en tête d’affiche (vampire vs vampire (lol)), ça fait un peu flipper. Pourtant un beau jour, ou peut être une nuit, j’ai décidé de me lancer….Et j’ai bien fait !

The caller raconte l’histoire de Mary, une jeune femme en instance ce divorce. Pour ce que l’on voit du mari, on se doute bien des raisons de cette séparation …disons qu’il est légèrement envahissant, du genre à surveiller sa femme, possessif jusqu’à l’étouffement et un brin violent. Bref, pas le genre de monsieur que l’on a envie de retrouver chez soi quand on rentre du boulot le soir.

Au début du film, Mary vient tout juste d’emménager dans un nouvel appartement et d’emblée, on ne se sent pas spécialement bien en ces murs. Mieux encore : Mary passe son temps à être appelée par Rose, une femme avec qui elle va vivre une sorte d’amitié téléphonique. Du moins, dans un premier temps. Dès le moment où Rose commence à affirmer qu’elle appelle du passé (de 1979, pour être plus précise), Mary s’inquiète sur la santé mentale de son interlocutrice. Persuadée d’avoir affaire à une folle, elle ne répond plus…rencontre un charmant prof de fac, vis un peu sa vie mais va vite être rattrapée par la folle du téléphone… mais pas de la manière dont on pourrait le penser…

Là, j’ai envie de vous dire : The caller est un drôle de film. Malgré une idée de base classique (deux époques différentes qui s’entremêlent, les actes commis dans le passé ayant une incidence directe sur le présent), c’est du déjà vu. Idem, le coup des appels téléphoniques, seuls liens avec son « bourreau », ce n’est pas nouveau. Pourtant, si vous regardez The caller, vous allez être happés par l’histoire, par les personnages, par l’intrigue, les retournements de situation, les surprises et surtout l’ambiance, oppressante et anxiogène au possible sans trop en faire, pourtant.

The caller a également l’avantage d’être rythmé, mais sans nous perdre dans les méandres de sous intrigues sans intérêt. Ce thriller psychologique joue avec nos nerfs, avec notre mention du temps, des années mais si l’horreur est bien présente (comment gérer une folle qui s’amuse à terroriser et supprimer nos proches…mais dans le passé ? ), il reste subtil. Une bonne surprise que je ne peux que conseiller à ceux qui ne me liront sans doute pas ^^

This entry was posted in A voir.

5 comments

  1. sab says:

    Je confirme, j’ai agréablement surprise, cependant j’ai pas vraiment compris la fin. Ce serait comme un cercle vicieux où elle reproduit la même chose que cette fameuse Rose ?

    • petiteconne says:

      Sab : oui, la fin est assez chelou… difficile d’expliquer et de remettre les choses à la bonne place. Je pense que ton interprétation, même si je n’y avais pas pensé, peut être possible.

  2. zofia says:

    Personnellement, j’aurais eu plus peur du casting du film « il n’est jamais trop tard » ! ^^
    Je l’ajoute à ma longue liste car il m’intrigue, malgré les acteurs de saga de vampires.

    • petiteconne says:

      Bah je me fous de Julia Roberts en général mais elle a pas fait que des grosses merdes ces dernières années… Pas forcément un gage de qualité mais quand tu regardes sa filmo, ben y a mille fois pire.
      Stephen Moyer a le charme d’un poisson rouge… et puis j’ai assez vu sa gueule dans True Blood… Je pense pas qu’il ait encore fait ses preuves en tant qu’acteur.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.