Numéro quatre

Film américain

Date de sortie : 06/04/2011

Note : 2.5/5

Pour le moment, il s’appelle John. John Smith. C’est le nouveau nom que lui a donné Henri, celui qui veille sur lui et le guide à travers un monde semé d’embûches et plein de dangers. Ils doivent toujours se méfier. Ils sont toujours aux aguets. Car John est le quatrième de la liste. Trois sont déjà morts et il le sait, il est le prochain. De ville en ville où il ne reste jamais longtemps, il tente de sauver sa peau tout en essayant quand même de vivre une vie normale. Cette petite ville de l’Ohio où ils viennent d’arriver, apparemment aussi insignifiante que les autres, va pourtant devenir le théâtre de grands changements, concernant aussi bien la découverte de ses incroyables pouvoirs et aptitudes, que la naissance de relations : d’amitié, avec Sam et d’amour, avec la charmante Sarah.

À coup sûr, Numéro quatre est un bon divertissement. De l’action, si vous en voulez, vous en aurez du début à la fin, savamment disséminée par-ci par-là pour que l’intrigue elle aussi, conserve quand même ses droits (car trop d’action tue l’action). Du côté de l’histoire en elle-même,  j’ai trouvé que le film s’adressait typiquement à un public d’ados car l’amourette entre John et Sarah frôle le cucul. Cette jolie petite bluette naïve et mignonne, ça en fera sans doute rêver beaucoup ! Quoi de plus excitant que de bisouiller un super héros ? Le souci c’est qu’elle prend quand même pas mal de place au détriment du reste. J’ai également noté beaucoup de stéréotypes sur les lycées américains avec les éternels beaux gosses qui sèment la terreur, les bouc émissaires trop intellos pour pouvoir vivre une vie normale au lycée, et une jolie fille tellement artiste et tellement différente du reste de ses camarades ! Du déjà vu et revu.Les personnages manquent globalement de caractère et même John n’avait, à mes yeux, que le charisme d’un hamster en fin de vie. Je suis sans doute trop vieille pour le trouver « trop chou! ».

Niveau scénario ce n’est donc pas très extraordinaire. Finalement, il ne se passe pas grand-chose, la plupart des questions restent en suspens et l’on a l’impression d’avoir affaire à une introduction plutôt qu’à un vrai film en tant que tel. Trop de choses restent inexpliquées. J’aurais aimé en savoir plus sur la planète d’où vient le héros et même si la fin du film laisse présager une éventuelle suite, ce n’est pas une raison pour nous prendre pour des cons ! Faire un film, c’est sans doute cool, mais avec un scénario, c’est toujours mieux ! Néanmoins, comme la BO est sympa, les effets spéciaux tout à fait corrects et comme le mystère plane sur John Smith qui découvre en même temps que nous qu’il est vraiment hors normes (sans doute une sorte de métaphore du passage à l’âge adulte!), on reste quand même. La dernière demi-heure vaut particulièrement le coup car c’est à ce moment que les choses se corsent et que les méchants entrent vraiment en action.

A priori pas forcément ma tasse de thé, je mets pourtant 2.5/5 à ce film car je l’ai trouvé bien foutu, j’ai été intriguée et je ne me suis presque pas ennuyée et surtout : j’ai tout compris ! (ce n’est pas toujours le cas dans ce type de films où je me perds très très vite entre les méchants très méchants, les gentils super gentils, les méchants qui parfois deviennent gentils, et les gentils qui peuvent virer aux méchants).

This entry was posted in A voir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.