No et moi

Film français

Date de sortie :17/11/2010

Note : 3/5

Lou est une fille assez précoce. À treize ans, elle a deux ans d’avance et est déjà en seconde. Elle tente tant bien que mal de s’intégrer dans ce nouvel univers. Sa mère, dépressive, n’a pas quitté leur appartement depuis des mois. Son père subit plus qu’il ne maîtrise la situation. La vie est sans surprises. Un jour, pour un de ses cours, Lou doit préparer un exposé sur les sans abris. C’est en traînant à la gare qu’elle rencontre Nora, dite No, une jeune fille de bientôt dix neuf ans. No a grandi en foyer et est à la rue depuis sa majorité. Lou va s’attacher à cette fille semblable à nulle autre, et tenter de l’aider, autant que peut le faire une adolescente, allant jusqu’à impliquer ses propres parents dans l’affaire.

J’avais lu le roman de Delphine de Vigan en Décembre dernier et j’avais hâte de voir ce que cette histoire allait donner sur grand écran. Même si connaître l’histoire a un peu été « lourd » (car il n’y a du coup aucune surprise), j’ai trouvé que l’adaptation était plutôt bonne et assez fidèle. On y retrouve bien l’ambiance du roman et les personnages sont bien incarnés. En effet, l’intérêt du film tient surtout au charme de ses deux jeunes interprètes. L’actrice qui joue Lou est remarquable de douceur et d’enthousiasme…il n’y a qu’une adolescente pour avoir la force et l’envie de changer un peu le monde. Julie-Marie Parmentier, que je me souviens avoir vu dans le très bon Les blessures assassines, a donné au personnage une dimension à laquelle je ne m’attendais pas : j’imaginais No plus sobre. Le personnage en devient un peu caricatural (car sur-joué) mais ce n’est pas choquant ou dérangeant pour autant. J’ai aimé ce personnage à la fois si sympathique mais tellement au bord de la crise…No passe du tout ou rien, méfiante, agressive et violente alors que la seconde d’avant, c’était un petit ange souriant. Le personnage de Lucas, malheureusement, m’a paru plutôt décevant et mal traité…dans le livre il est censé être très beau (ce qui est difficile à croire en voyant l’acteur qui le joue), et surtout, il est beaucoup plus torturé et complexe. Là, il est réduit à un gentil jeune con rebelle à l’humour vaseux.

Le film en général et certaines situations en particulier sonnent tout à fait justes. Tout comme dans le livre, j’ai aimé cette idée que tout ne se passe pas bien. Une happy end aurait pu être crédible mais j’apprécie le fait que les choses ne se passent pas toujours bien…car dans la vie, rien n’est jamais parfait. Par contre, la voix off de Lou, qui parle de No (et qui sans doute est là pour coller au bouquin) m’a semblé un peu trop présente par contre et n’apporte pas grand-chose, à mon humble avis. On pourrait également reprocher au film d’être un peu cliché, un peu « facile » par moments…mais ce long métrage n’avait sans doute pas pour ambition de nous apporter de grandes révélations concernant le monde des sans abris.

No et moi est un film sans artifices, traitant un sujet compliqué et dramatique en restant subtil et sobre. Comme toujours, j’ai trouvé que le livre était quand même mieux que le film…

This entry was posted in A voir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.