New york i love you

Film américain

Date de sortie : 14/04/2010

Note : 4/5

Il y a quelques années, Paris je t’aime avait été une jolie découverte cinématographique. J’avais été séduite par le concept, par cette idée de montrer la ville en mettant en scène diverses histoires, sans forcément qu’elles aient de rapport les unes avec les autres. Malheureusement, je l’ai vu il y a trop de temps pour pouvoir faire une comparaison intelligente avec New york i love you. Cependant, inutile de préciser, je pense, que ce dernier repose sur le même concept.

C’est un film très sympa à regarder. Plusieurs réalisateurs et scénaristes nous proposent une nouvelle fois une série de petites histoires et, de ce fait, on ne s’ennuie pas une seconde, notre intérêt et notre concentration étant sans cesse sollicités par une nouvelle intrigue. Bien sûr, tout comme dans Paris je t’aime, l’ensemble est inégal, certaines scénettes toucheront certaines personnes et en laisseront d’autres indifférentes. Un fil conducteur cependant : c’est émouvant et drôle (parfois même, original). Côté casting on ne peut pas vraiment se plaindre non plus : Nathalie Portman, Orlando Bloom, Christina Ricci, Ethan Hawke,…et tant d’autres têtes qu’on reconnaît parfois sans forcément toujours mettre un nom dessus.

Cependant, en me plongeant dans mes souvenirs, il me semble que Paris je t’aime présentait un peu plus de variété, que ce soit au niveau des thèmes comme des styles de réalisation. Ce type de film présente également des inconvénients que je rangerai dans le tiroir « frustration ». Assez dommage, parfois, de comprendre qu’on quitte des personnages, avec lesquels on venait à peine de faire connaissance, pour ne plus y retourner. J’aurais tellement voulu en voir plus, certaines fois. En ressort une idée de superficialité mais contre laquelle on ne peut rien : il n’était pas question de consacrer une demi-heure à chaque personnage…

Certains disent que New York, i love you est un ramassis de clichés. Peut-être. Et bien moi, en fait, je m’en tape. De toute manière, c’était également le cas de Paris, je t’aime car je ne suis pas certaine qu’on y croise des amoureux romantiques à tous les coins de rue. Ce film donne envie d’aller traîner dans New York et c’est une bonne chose ! Qui me paye le billet ?

This entry was posted in A voir.

One comment

Laisser un commentaire

CommentLuv badge