Ma 4ème session Hitchcock : Les amants du Capricorne/ Pas de printemps pour Marnie

Pas de printemps pour Marnie (1964)

De quoi ça parle : Marnie Edgar est une petite filoute. Elle se fait engager comme secrétaire-comptable dans des entreprises, passe pour une sainte nitouche mais finit toujours par partir avec la caisse. Cette fois, elle atterrit chez Mark Rutland qui arrive vite à faire le rapprochement. Après qu’elle se soit, encore une fois, enfuit avec tout l’argent qu’elle pouvait emporter, Mark retrouve Marnie et lui donne un choix : si elle ne marie pas avec lui, il la dénoncera à la police. Névrosée et en proie à des craintes irraisonnées, Marnie accepte.

Mon avis : Pas de printemps pour Marnie arrive un an après Les Oiseaux. On y retrouve notamment l’actrice principale, Tippi Hedren (qui n’est autre que la mère de Mélanie Griffith) avec qui j’ai un peu de mal, j’avoue. Cette dernière est accompagnée par Sean Connery qu’il est toujours très agréable de retrouver, quelle que soit l’époque. Le début du film m’a franchement fait penser à Psychose : soit la secrétaire bien sous tous rapports qui vole son employeur et se fait la malle. Pas de printemps pour Marnie est un film intéressant dans lequel la psychologie des personnages est très importante. Il y a sans cesse des rappels, sans cesse des allusions… mais il faudra attendre les dernières minutes du film pour comprendre le comportement de Marnie. Agréable à regarder mais pas de coup de cœur pour autant.

Les amants du Capricorne (1949)

De quoi ça parle : Australie. 1830. Charles, un jeune irlandais de bonne famille débarque dans un pays alors en pleine expansion. Il y rencontre un ancien forçat y ayant fait fortune. Ce dernier est marié avec Henrietta qui n’est autre que la cousine de l’irlandais. Charles se rend vite compte que cette dernière dépérit peu à peu et semble sombrer dans une sorte de folie…

Mon avis : Mais quel film étrange ! Je ne m’attendais pas à un tel film de la part d’Hitchcock ! Ce film en costumes ne comporte aucune intrigue policière donc aucun suspens véritable. Il s’agit plutôt d’une histoire d’amour, de regrets, de culpabilité… De grands thèmes, certes, mais qui ne m’ont pas vraiment passionnée, j’avoue. Il parait qu’à l’époque, le film fut loin d’être un succès et que Hitchcock a profondément regretté de l’avoir tourné et produit. Évidemment, il met en scène une grande actrice de l’époque, Ingrid Bergman dont le jeu m’a paru maniéré… limite « tête à claques » sur ce coup. Mais bon, c’est une époque où le jeu des acteurs était bien différent. Pas vraiment un coup de cœur donc…

2 comments

  1. Zofia says:

    J’ai également envie de me mettre sérieusement à la filmo de Hitchcock aussi car j’aimerais aller voir Stoker qui sort bientôt. Ca m’a donné envie.
    J’ai récupéré Frenzy, je te dirais si c’était bien.
    Zofia Articles récents…Vu, Lu, EntenduMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.