Louise-Michel

Film français

Date de sortie : 24/12/2008

Note : 2/5

L’héroïne de notre histoire est ouvrière. Elle ne sait pas lire et vit dans un immeuble qui ne va pas tarder à être détruit. Tous les jours elle va bosser dans une usine de textile. Pourtant, un matin comme les autres, alors qu’elle arrive sur son lieu de travail, elle découvre avec ses camarades que leur patron a profité de la nuit pour tout embarquer. Le lendemain elles se réunissent. Que faire maintenant ? Elles décident de réunir leurs indemnités et de se servir de cette somme pour faire buter leur patron, ce traître.

Louise-Michel est un film complètement barré et dé-ca-lé. L’idée de départ de ce film est très intéressante et je l’ai jugée bien trouvée. Ces femmes qui, réunissant leurs forces et leurs indemnités décident d’ouvrir une pizzeria mais qui se ravisent pour se payer les services d’un tueur à gages…On ne s’y attend pas et cela surprend de la bonne manière. Le film est d’ailleurs plein de petits passages loufoques qui ne servent à rien du tout mais qui sont tellement fous qu’ils charment malgré tout. Pour aimer ce film il faut vraiment essayer de rentrer dedans à 200% sinon c’est mort, son coté glauque, foufou et décousu vous donnera envie de stopper la séance. Drôle d’humour, quand même, que cet humour Grolandais (car le film est réalisé par Gustave Kervern et Benoit Délépine). Je ne suis pas sûre de pouvoir le supporter pendant 1h30… Je n’ai pas été choquée, juste un peu lassée.

Dommage également de montrer des personnages qui, en plus d’être miséreux et dans la merde jusqu’au cou, sont niais, bêtes, alphabètes. C’est même pas qu’ils n’ont pas d’éducation, c’est juste qu’ils sont cons. Ils n’en sont pas moins attachants. Ce film souffre également de quelques longueurs qui m’ont été si insupportables que j’ai commencé à faire autre chose tout en laissant le film continuer sa course.

Louise-Michel est un film qui est loin d’être con, qu’on peut ranger dans la catégorie «comédie sociale plutôt déjantée » mais qui est trop absurde et qui n’a aucun but véritable apparent. On voudrait une histoire et on en a pas vraiment. Malgré les quelques surprises que nous réservent certaines scènes (que dire d’un Philippe Katerine, stigmates aux pieds et aux mains qui chante une chanson sur le Christ ?? Trop chelou !), on s’ennuie.

This entry was posted in A voir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.