Les grandes personnes

Film français

Date de sortie :12/11/2008

Note : 3/5

C’est chaque été, à l’occasion de l’anniversaire, qu’Albert emmène sa fille Jeanne visiter un pays d’Europe. Pour les dix sept ans de cette dernière qu’il choisit une charmante petite île suédoise. Ce n’est pas par hasard… bibliothécaire érudit et fort de ses recherches, Albert est certain d’y trouver le trésor qu’un Viking légendaire aurait caché. Mais à l’arrivée sur leur lieu de vacances, rien ne va plus : Annika, la propriétaire des lieux et une de ses amies, Christine une française, sont toujours dans la maison, persuadées que les touristes arriveraient seulement la semaine d’après. Ceci n’est que le début d’une longue suite d’imprévus qui vont légèrement contrarier Albert et son programme si bien organisé…

Même si au départ je l’avais mis dans ma liste seulement parce qu’il se passait en Suède, j’ai été agréablement surprise. Voilà donc un charmant petit film, plutôt simple, qui dépeint les rapports humains de manière assez réaliste, mais sans prise de tête.

Au niveau du scénario, pourtant, ça ne casse pas des briques. Si au départ on est tentés de croire à un film genre « à la recherche d’un trésor perdu », on se rend vite compte qu’il n’en est rien, qu’il ne se passera pas grand-chose et que la caméra se focalisera plutôt sur les rapports entre le père et la fille et les deux femmes, entre les deux femmes elles-mêmes, mais surtout entre le père et sa fille. Daroussin est excellent dans ce rôle de père aux petits soins, trop protecteur, sans fantaisie, moralisateur, vieux avant l’âge. Une sorte de caricature, certes, mais qui ne fait pas tâche pour autant. À mes yeux, ce film ressemble clairement à un voyage initiatique pour Jeanne, sa fille, qui cette année semble avoir envie d’indépendance (et qui à force de les observer va bientôt, on n’en doute, devenir une grande personne). On peut se demander si pour ses dix-huit ans, elle acceptera encore de partir seule à seule avec son père, ou du moins, de se laisser traîner dans tous les sens sans donner son avis comme cela semblait se passer avant.

J’ai beaucoup aimé la Suède que l’on nous montre, bien loin des clichés qui habitent habituellement la tête des gens. Pas de neige, pas de grand froid mais du soleil, un petit port de pêche tout mignon, des femmes en robes et en maillots de bains, des baignades et un temps vivifiant, sauvage, mais loin d’être hostile. Malheureusement, le film fait à peine 1h20 et on serait déjà tentés de s’ennuyer un peu. Les évènements évoqués sont trop banals et surtout, ils manquent de rythme et dans sa seconde partie, le film s’essouffle considérablement.

Les grandes personnes est un bien film sympathique, sensible mais qui n’apporte pas grand-chose de nouveau. Tant pis, on passe un bon moment quand même et ce, grâce aux acteurs.

This entry was posted in A voir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.