Le frontière de l'aube

Film français

Date de sortie : 04/06/2009

Note : 1/5


Laura Smet joue une actrice. Elle est jeune, belle, a du succès mais n’est pas vraiment heureuse étant donné que son mari, alors à Hollywood, la délaisse complètement. Un jour, alors qu’elle déjeune avec ses amis, un photographe arrive chez elle. Il doit faire des photos d’elle, faire un reportage. Évidement, sous prétexte de passer du temps ensemble pour le reportage, ils vont devenir amants. Ils vivent à l’hôtel, repasse parfois à l’appartement de la star mais inutile d’espérer avoir une relation sereine, l’actrice est une écorchée vive.

Il y a quelques années j’étais été à moitié charmée par un film de ce réalisateur, Les amants réguliers. Comme par instinct, j’avais acheté le dvd sans connaître ce qu’il y avait dedans, ce qui ne m’arrive à proprement parler JAMAIS. Dans La frontière de l’aube j’ai retrouvé le fameux noir et blanc, Louis Garrel (je l’aime beaucoup mais j’aimerais qu’il arrête avec sa moue boudeuse qu’on retrouve dans TOUS les films où il a joué), le fiston du réalisateur donc, et une histoire d’amour compliquée.

Sincèrement, je n’ai pas aimé. D’accord,les acteurs étaient pas mal. D’accord, certaines images étaient belles mais à aucun moment je n’ai eu l’impression que les acteurs étaient sublimés par le noir et blanc, alors que c’était carrément le cas dans Les amants réguliers. Je me suis passablement ennuyée, la première partie du film étant siiiiiiiii longue et siiiiiiiii vide. Les plans sont longs, fixes et l’on a l’impression que personne ne dirige les acteurs. La liberté ? La connerie, oui ! L’ensemble est maniéré, poseur. On a l’impression d’être face à des mecs qui se la jouent intello, et tant pis si le bas peuple ne comprend pas ce dont on parle (même pas sûr qu’ils le savent eux-même, d’ailleurs). Je déteste ça. Tout du long on a envie de dire au pauvre réalisateur : « Non mais Philippe ! Arrête de déconner mon vieux ! La nouvelle vague, c’est ter-mi-né ».

Bref, La frontière de l’aube est un film que j’aurais adoré aimer. Au lieu de ça, après une première heure de visionnage sérieux, j’ai fait avance rapide pour voir ce qu’il se passait à la fin et puis c’est tout.

This entry was posted in A voir.

2 comments

  1. petiteconne says:

    Justement, je crois que dans ta liste de films à voir il y a les amants réguliers… Je ne l’avais pas vu au ciné mais j’avais acheté le dvd sur une intuition et l’histoire se révèle bien meilleure (si on excepte la première demie heure où il ne se passe strictement rien, on suit un groupe de manifestants).
    Je te conseille plutot celui là, tu verras, il est bien mieux que la frontière de l’aube… :-/

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.