Le café du pont

Film français

Date de sortie : 04/08/2010

Note : 1/5

Nous sommes en 1947, dans le sud-ouest de la France.  Pierrot est un petit garçon d’une douzaine d’années et habite avec ses parents qui consacrent toute leur énergie à leur établissement Le Café du pont  où viennent ouvriers et mariniers. Pierrot et son frère grandissent dans cet univers, entre les habitués et les gens de passage, au sein d’une famille unie et marquée par l’occupation allemande.

Il est rare que je ne finisse pas un livre, et encore plus rare que je n’aille pas au bout d’un film…ce fut pourtant le cas pour Le café du pont. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est le film le plus nul de l’année 2010 car il y a sans doute bien pire mais ce film est vide. Durant la première demi-heure du moins (celle que j’ai regardé) on assiste à une suite de courtes scénettes qui n’ont rien à voir les unes avec les autres : des allemands viennent boire un coup au café, la mère travaille sur sa machine à coudre, la mère amène ses enfants chez une amie,… Le scénario est vide, le film est long sans raison et même si le but était de montrer un enfant et des parents qui s’aiment, cela semble raté tellement on reste loin d’eux, sans l’ombre de la moindre émotion.

Ce fut une grosse déception car, même si je ne suis pas fan des films qui se déroulent à cette époque, y voir Bernard Campan me laissait imaginer que c’était quand même une histoire de qualité. Mais non, même les acteurs ont l’air de s’ennuyer. Ce film est apparemment adapté du roman de Pierre Perret qui y raconte son enfance… j’espère que le bouquin est mieux car c’est un peu une honte…

This entry was posted in A voir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.