La dernière critique groupée de l’année : Retour à Howards End/ Harry Potter à l’école des sorciers/ Maman j’ai raté l’avion/ Vanilla Sky/ Amélie Poulain

48916Retour à Howards End (1992)

L’histoire : Margaret et Helen Schlegel sont deux bourgeoises anglaises, d’origine allemande. Célibataires toutes deux, elles vivent avec leur frère et sont particulièrement cultivées. Leur vie va être liée à celle des Wilcox, tout d’abord à cause d’Helen, qui s’éprend du fils de la famille mais également de Margaret, qui se lie d’amitié avec Ruth Wilcox. Au centre de l’histoire, encore et toujours Howard End, une magnifique demeure en pleine campagne.

Mon avis : il y a quelques années, j’avais vu un film de James Ivory où Helena Bonham Carter était déjà au casting : Chambre avec vue. Romanesque, classique, il fut très très bon souvenir pour la jeune cinéphile que j’étais alors. Retour à Howards End est également réalisé par James Ivory et il s’agit d’une autre adaptation d’un roman de Edward Morgan Forster : j’en attendais donc beaucoup et j’étais certaine d’aimer. Verdict ? Et bien j’ai beaucoup apprécié le visionnage de ce film (merci Arte) bien que j’ai ressenti quelques incompréhensions face à l’histoire qui nous est livrée. La fin m’a quand même laissée avec un sentiment d’inachevé. Je n’ai pas vu le film romantique que je m’attendais à voir (les 10 premières minutes sont finalement très trompeuses). Reste le fait que la distribution est magnifique, tout comme la mise en scène. Un film d’une grande richesse, difficile à décrire en quelques lignes !

Sinon je continue dans ma lancée « je revois des films souvent vus et revus » avec 4 nouveaux titres :

vanillaVanilla sky (2002)

L’histoire : David Aames est jeune, beau, séduisant, riche. Bref, cet éditeur new-yorkais a tout pour lui. Le soir où il rencontre Sofia, c’est le coup de foudre. Ils vivent le parfait amour jusqu’à ce que Julie, une ex, lui fasse une scène lors d’un banal trajet en voiture. A cause de leur dispute, ils ont un accident : elle meurt, David est défiguré. Les gens l’évitent et Sofia ne souhaite plus entendre parler de lui. Mais un matin, David est réveillée et raccompagnée par cette dernière : elle semble à nouveau vouloir de lui. Il apprend également que les médecins peuvent lui redonner son ancien visage…. Que s’est il vraiment passé en l’espace d’une nuit ?

Mon avis : cela fait au moins 6 ou 7 ans que je n’avais pas vu Vanilla Sky. Voire plus. Du coup, je m’en rappelais très très vaguement, aussi dingue que cela puisse paraître. Du coup, j’ai presque redécouvert l’histoire et toutes les surprises qu’elle nous réserve. Beau casting pour ce thriller légèrement angoissant et d’une certaine lourdeur. Les côtés « fleur bleue » de l’histoire m’ont néanmoins un peu dérangée (voir Tom (vraiment beau gosse à l’époque) bisouiller Pénélope, ça va 5 minutes mais après c’est trop pour moi)… même si à la lumière de la fin, je comprends mieux l’intérêt de telles scènes romantiques. Bref, très contente de l’avoir revu ! Peut être que je reverrai également le film original histoire de boucler la boucle.

maman-j-ai-rate-l-avion-af--gMaman j’ai raté l’avion (1990)

L’histoire : la famille McCallister quitte Chicago pour passer les vacances de Noel à Paris. Ils se rendent compte, un peu trop tard, que Kevin, leur fils de 9 ans, est resté dans la maison familiale. Profitant des fêtes de fin d’année, des cambrioleurs rodent justement dans le quartier… il faut avoir affaire à Kevin !

Mon avis : j’adore Maman j’ai raté l’avion et j’adore le regarder pendant le temps des fêtes ! Je crois que je l’avais déjà revu l’année dernière, à la même époque. Il est forcément lié à plein de bons souvenirs venus tout droit de mon enfance. Avec les yeux d’adulte, je reconnais malgré tout que le petit Culkin surjoue à mort : c’est légèrement relou. Bref, même 25 ans plus tard (ou presque), c’est toujours léger et amusant. Un grand classique pour ma génération !

tf1_media_ingest943_image_600x800Harry Potter à l’école des sorciers (2001)

L’histoire : Harry Potter, orphelin élevé par son oncle et sa tante, des créatures détestables, découvre qu’il est sorcier. Le jour de ses 11 ans représente un véritable tournant : il va passer la prochaine année scolaire à Poudlard, une école de sorciers où il se fera notamment deux très bons amis : Ron et Hermione.

Mon avis : plongée dans la lecture du premier tome, j’ai eu envie de me refaire le premier film. Je l’aime bien car il est enfantin, complètement féérique et beaucoup moins sombre que les derniers Harry. Aux alentours de Noel, j’aime me faire des films un peu enfantins, disons que ça m’aide à être dans l’esprit festif des fêtes de fin d’année. Rien de spécial à dire sur un film que tout le monde connaît déjà. Si ce n’est qu’il est un poil trop long et surtout, que les effets spéciaux ont très très mal vieillis pour la plupart d’entre eux !

69198162_afAmélie Poulain (2001)

L’histoire : Amélie est serveuse à Montmartre. Solitaire, elle observe les gens et s’est fixée un but : faire le bien et rendre heureux ceux qui l’entourent. Elle invente donc des stratagèmes tous plus fantaisistes les uns que les autres.

Mon avis : original, mignon, drôle, poétique et complètement atypique : Amélie Poulain est un film que j’ai vu et revu. Je l’adore toujours autant. Inutile d’en écrire des tonnes : la BO, l’image, les personnages… font de ce film, un film à part qui, je pense, vieillira bien. Certains le trouvent benêt et guimauve, moi il m’a toujours mis de très bonne humeur !

4 comments

  1. zofia says:

    Ah maman j’ai raté l’avion ! Pleins de souvenirs pr moi aussi et j’aime le revoir de temps en temps. Sinon je me souviens avoir préféré la version espagnole de Vanilla Sky (dont le titre m’échappe totalement) et d’avoir envie de le revoir car je ne me souviens pas de tout.
    Quand Amélie Poulain est sorti j’en étais folle je l’ai vu pleins de fois au ciné, j’ai acheté un bouquin sur le film bref j’étais à fond. Un jour je l’ai revu et je l’ai détesté, Amélie faisait le contraire de ce que j’aurais fait. Depuis je n’ai pas osé le revoir… mais la je me dis que c’est peut être le bon moment.

  2. Audrey says:

    Je ne suis pas allée voir Amélie au ciné ! ça m’énervait que tout le monde l’aime autant ! Je l’ai découvert en dvd et j’ai regretté d’avoir fait la con !
    C’est dommage de t’être « pourri » ton bon souvenir… 🙁 voilà pourquoi faudrait parfois éviter de revoir/relire des choses qui nous ont marquées il y a longtemps. Y a toujours un risque de pas retrouver cette magie…

    L’original de Vanilla Sky, c’est Abre los ojos. D’ailleurs la version américaine commence et fini avec la phrase « ouvre les yeux ». Je n’ai toujours pas pris le temps de le revoir !

    • Audrey says:

      Tout dépend peut être de ton état d’esprit général ! T’étais peut être dans une période dark à l’époque, d’où le rejet ! ^^
      Je t’avoue que même si j’ai beaucoup aimé revoir le film, j’ai eu envie de secouer Amélie à maintes reprises alors que je n’avais jamais ressenti ce léger agacement vis à vis de certaines de ses réactions. La maturité, sans doute ! 😀 (lol)

Laisser un commentaire

CommentLuv badge