La chance de ma vie

Film français

Date de sortie : 05/01/2011

Note : 2/5

La vie sentimentale de Julien Monnier est des plus problématiques. En effet, malgré le fait qu’il soit un conseiller conjugal réputé, dans sa vie personnelle c’est plus compliqué et il n’arrive pas à rester longtemps avec une femme. Pourquoi ? Justement parce que Julien leur porte la poisse. Disons qu’il porte carrément malheur. Comment rester avec un homme qui t’envoie à l’hôpital toutes les semaines, qui désintègre ta joie de vivre, qui brise ta vie professionnelle,… ? Le jour où il rencontre la belle Joanna, il hésite : la plus belle preuve d’amour qu’il pourrait lui donner ne serait-elle pas de la laisser tranquille ? Il va malgré tout essayer de tenter le coup, ne pouvant résister au charme de cette belle blonde. Joanna ne sait pas encore qu’elle se lance dans cette histoire d’amour à ses risques et périls…

Sans vouloir faire preuve de mauvaise foi j’ai vu ce film par hasard, parce que je n’avais rien d’autre (vu le contexte), à me mettre sous la dent. Seule, je pense que je ne serai pas allée au bout ou que, du moins, j’aurais fait quelques avances rapides.

En premier lieu, j’avoue que je n’ai aimé ni cru au couple formé de François-Xavier Demaison et de Virginie Efira. Impossible de trouver qu’ils allaient bien ensemble. Je n’ai pas senti d’amour entre eux, bref, à mes yeux leur union cinématographique semblait bien bien fausse. Je passerai sous silence tous les décolletés de la miss Efira qui nous sont régulièrement offerts avec pour summum le moment où elle sort de sa chambre d’hôtel en soutif. Si naturel…et pas du tout racoleur, non non. Je n’ai pas trop compris pourquoi la voix off (celle de Julien), est constante tout le long du film car elle paraît tout à fait inutile (car elle raconte ce que l’on voit déjà), superflue (car elle n’apporte rien) et à la longue : lourde ! Niveau scénario, c’est assez bateau. La plupart des évènements, on les devine avant de les voir. Tout semble usé jusqu’à la corde pour ce qui touche à l’avancée de l’histoire d’amour entre les deux protagonistes. Très prévisible, donc et de fait, un peu long.

Malgré tout, l’ensemble des acteurs sont assez convaincants et les trois premiers quart d’heure du film sont assez plaisants à voir. Elie Semoun (en designer fou) amène un peu de dynamisme à une histoire souvent un peu trop convenue. J’ai également bien aimé les parents de Julien et l’histoire particulière qui marque leur relation avec leur fils. De plus, les flash-back qui nous racontent les mésaventures de Julien avec ses anciennes copines sont tous assez marrants et participent totalement au comique de ce long métrage (dommage qu’ils ne soient pas plus nombreux). Les différentes déconvenues par lesquelles passe Joanna arracheront quelques petits sourires également.

La chance de ma vie se veut être une comédie romantique à la française où l’on rit des malheurs des autres. C’est frais, sympa mais un peu lourd à la longue. Innover un peu n’aurait pas été un mal. Pas vraiment ma tasse de thé en général mais il passe le temps quand on a pas envie de se prendre la tête. Vraiment un film sans prétention mais qui ne laissera pas de grands souvenirs.

This entry was posted in A voir.

One comment

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.