John Rabe

Sortie : 27/04/2011

Note : 3/5

Nous sommes en Chine, à Nankin, plus précisément. John Rabe, homme d’affaires allemand, vit là depuis plus de trente ans avec sa femme Nora. Il dirige une filiale de l’entreprise Siemens mais sa mission sur le territoire chinois se termine : Siemens lui demande de rentrer en Allemagne, ce qu’il s’apprête à faire docilement. Pourtant, les choses se corsent pour lui mais également pour les employés et les habitants de l’ancienne capitale chinoise : les japonais bombardent la ville ! Le lendemain matin, un groupe d’étrangers, allemands, français, américains, décident de mettre en place une zone de sécurité pour soigner et prendre en charge la population des lieux. Sauver ceux qu’on peut sauver. John Rabe est nommé président de cette zone de sécurité. Il choisit de rester…

John Rabe s’inscrit dans la lignée de La Liste de Schindler parce qu’il parle d’un autre héros  de guerre allemand qui prit des risques pour sauver ceux qu’il aurait dû laisser tomber.  Notons tout de même que, même s’il reste très regardable, ce long-métrage n’arrive pas à la cheville du chef-d’œuvre de Spielberg. Passons, là n’est pas la question.

J’avoue que les films de guerre et moi, on n’est pas potes. Pas parce que ça ne m’intéresse pas, pas parce que je suis ultra-sensible et déteste les combats, les blessures et tout…Non, juste parce que ça me déprime fortement. J’évite donc, généralement.

John Rabe a sauvé plus de 250000 chinois. Il était peut-être temps de lui rendre hommage ! Ce nazi qui finit par dévoiler sa part d’humanité et qui fait met sa vie (et ses économies) au service d’une cause qu’il aurait pu tout simplement fuir… forcément, ça touche forcément et on se dit « quel héros ! ».

On ne peut nier que John Rabe est un très beau film, esthétiquement parlant. Les décors sont beaux, soignés, la reconstitution de la Chine des années 30 est tout à fait splendide…Bref, rien de ridicule, on s’y croit vraiment. Quant à la reconstitution historique, elle semble fiable, bien foutue mais… on s’ennuie légèrement, oui ! Malheureusement, le film n’est qu’une suite de scénettes nous montrant les avancées de ce groupe de personnes prêtes à se sacrifier pour une cause et pour ces petits chinois qui n’ont rien fait et qui ont très très peur. Ok. Je déplore que le personnage de John ne soit pas plus analysé ça. J’ai comme eu l’impression qu’on survolait son évolution, ses raisons, ses pensées. Je ne peux pas dire que j’ai compris l’homme ou que le personnage m’a touché car je n’en ai pas eu l’occasion…

Enfin, le film, bien trop classique, nous plombe avec sa réalisation bien trop académique, froide, sans âme alors qu’il aurait fallu plus de panache et plus de dynamisme pour en fait quelque chose de viable et de passionnant !

Reste le casting (Ulrich Tukur, Anne Consigny, Steve Buscemi) qui reste assez sympa et au niveau.

Bref, un petit 3/5 pour John Rabe, un film correct qui, malgré de bons effets larmoyants, ne m’a pas vraiment émue.

This entry was posted in A voir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge