Critique groupée : Au cœur de l’océan + Mon roi + Spotlight

AU-COEUR-DE-L-OCEANAu cœur de l’océan (9 décembre 2015)

Résumé d’allociné

Hiver 1820. Le baleinier Essex quitte la Nouvelle-Angleterre et met le cap sur le Pacifique. Il est alors attaqué par une baleine gigantesque qui provoque le naufrage de l’embarcation. À bord, le capitaine George Pollard, inexpérimenté, et son second plus aguerri, Owen Chase, tentent de maîtriser la situation. Mais face aux éléments déchaînés et à la faim, les hommes se laissent gagner par la panique et le désespoir…

Mon avis

Quand j’ai compris que j’avais loupé ce film au ciné, j’ai été triste. Mais finalement, j’ai bien fait car il ne m’a absolument pas passionnée. Autant vous le dire clairement : il y a vraiment de l’abus de fonds verts (ceux du début, avant le départ, sont franchement dégueulasses) dans Au cœur de l’océan et pas mal de plans moches et pas crédibles. Certes, il y a de bonnes scènes mais l’ensemble est vraiment trop inégal pour séduire sur la durée. Je n’ai ressenti aucune empathie avec les personnages et j’ai trouvé des longueurs terribles à un film sans éclat ni magie que je ne peux décemment pas conseiller…

ob_9917e1_ce-fmvsumaaljmqMon roi (21 octobre 2015)

Résumé

Tony a fait une grave chute de ski et tente de s’en remettre dans un centre de rééducation. Elle profite de cette période seule, loin de son quotidien, pour se souvenir de la passion tumultueuse et destructrice qu’elle a vécu pendant des années avec Georgio.

Mon avis

Il y a tellement eu de tapage autour de la sortie de ce film, du moins c’est mon impression, j’ai tellement entendu dire qu’il était génial… que je m’attendais à voir un film exceptionnel. Mon roi est en effet un bon film mais selon moi, son intérêt tient plus à l’interprétation des acteurs (le couple central en tête + Louis Garrel que j’ai beaucoup aimé) qu’à l’histoire en elle même. Je ne dis pas que l’intrigue n’a pas son importance ni que le film est mal écrit mais finalement, la trame n’est pas si originale que ça et avec des acteurs moins prodigieux, le film aurait vite pu devenir anecdotique. Je crois que j’ai quand même été déçue car je n’ai pas trouvé ce film attachant. J’ai cru en la relation entre ces deux personnages mais je n’ai pas été terriblement touchée par leur relation d’amour/haine. Je dois être une fille trop simple (ou trop sage) mais je ne comprends pas comment on peut se gâcher la vie comme ça… Du coup, j’ai trouvé le film braillard et les personnages, souvent incompréhensibles.

118433.jpg-r_215_290-f_jpg-q_x-xxyxx

Spotlight (27 janvier 2016)

Résumé

Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

Mon avis

Spotlight fait typiquement partie des films que je trouve bons sans vraiment les aimer. Concrètement, je ne peux rien lui reprocher. Le casting est bon, il n’y a pas de longueurs, le contenu est super intéressant mais voilà, ça ne me passionne pas plus que ça. Alors non, je vous arrête tout de suite : je ne suis pas indifférente au thème de la pédophilie et je suis tout à fait consciente que Spotlight parle de choses importantes, de ce qu’est être journaliste, de la force de la presse, de sa liberté et de son importance dans nos sociétés. Je reconnais que les deux heures du film sont passées comme une lettre à la poste mais Spotlight ne m’a pas tenue en haleine pour autant. Le traitement est extrêmement classique, les personnages manquent d’épaisseur et ne sont là que pour servir l’intrigue. Voilà voilà. Ma critique allant à l’encontre des 99 % de critiques positives lues sur les blogs, vous avez tout à fait le droit de ne pas prendre mon avis en compte ! 🙂

12 comments

  1. sanasan says:

    Spotlight et au cœur de l’Océan sont 2 films que j’ai envie de voir (quoique ta critique d’au coeur de l’océan m’a quelque peu refroidi)… Par contre Mon roi ne me tente absolument pas du tout… Et tu vas certainement trouvé cela bizarre mais cette affiche m’horripile… Je la trouve limite écœurante… (oui je sais vraiment curieux 😉 )
    sanasan Articles récents…Under the Greenwood tree – Quatres saisons à MellstockMy Profile

    • Audrey says:

      Franchement Au cœur de l’océan m’a ennuyée ! Mais j’ai lu aussi des critiques positives donc ça veut bien dire que le film a aussi trouvé son public !

      C’est marrant parce que sur les trois, c’est Mon roi qui me tentait le plus ! Et c’est celui que j’ai le plus aimé ! Et je trouve l’affiche assez jolie, j’avoue ! ^^ C’est le gros plan qui t’écœure ?

          • Zofia says:

            Oui mais en même temps, ça colle très bien à l’histoire et au personnage joué par Vincent Cassel !
            Personnellement, j’ai adoré Mon roi et Spotlight. Mais c’est vrai que Mon roi n’est rien sans l’interprétation de ces acteurs, mais je trouve (encore une fois) que Maïwenn a su tellement bien les filmer. Et contrairement à toi, j’ai été fascinée par cette relation toxique dont Tony, pourtant avocate, n’arrive pas à se sortir…
            Spotlight m’a beaucoup fait penser à Zodiac pour le côté enquête journalistique. J’ai un faible pour les films ou les livres où c’est un journaliste et pas un flic qui enquête, j’adore ça. Et là c’était vraiment flippant de voir l’ampleur de cette histoire, le nombre des victimes est vertigineux, angoissant, et que dire de l’attitude de l’Église qui ne dit/fait rien. Ça m’a beaucoup plu mais je reconnais que la réalisation est vraiment classique.
            Zofia Articles récents…Vu, Lu, EntenduMy Profile

          • Audrey says:

            En écrivant mon avis mitigé sur Spotlight, je savais très bien que j’allais à contre courant de la majorité des critiques, qu’elles soient sur le net ou non. Et pourtant, c’est un ressenti que j’ai voulu 100% sincère, qu’il soit dans la tendance ou pas. J’assume ! ^^ J’ai trouvé le film intéressant mais ce n’est pas un coup de cœur, loin de là. Peut être parce que, contrairement à toi, les enquêtes menées par les journalistes ne sont absolument pas ma tasse de thé. Tu parles de Zodiac dans ton commentaire et il fait justement partie des films que j’ai trouvé terriiiiiiblement longuets ! ^^

    • Audrey says:

      En même temps je suis totalement consciente de ne pas être le public idéal pour ce genre de film. ça ne me parle tout simplement pas. C’est comme ça !

      J’en suis presque à un point où je ne comprends pas ce qu’on peut trouver de si bien à ce film. Je suis totalement passée à côté je crois et lire toutes ces critiques positives me met presque mal à l’aise, j’ai l’impression d’être une cruche qui n’a rien compris ^^

  2. Aurore says:

    Je vois ce que tu veux dire pour Spotlight, formellement rien à dire mais il ne t’as pas touchée. C’est pareil pour moi mais , heureusement, compte tenu du sujet je trouve cette distanciation plutôt salvatrice!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge