Elle s'appelait Sarah

Film français

Date de sortie : 13/10/2009

Note : 3/5

Julia Jarmond est une journaliste américaine installée en France depuis plus de 20 ans. Depuis peu, avec ses collaborateurs, elle enquête sur l’épisode du Vel d’Hiv, ayant pour but d’écrire un article sur cet épisode sensible de l’histoire française. Vie professionnelle et vie privée finissent par se mélanger car c’est à peu près à cette époque qu’elle et sa famille entament des travaux dans un appartement afin d’y emménager. Ce logement appartenait aux grands parents du mari qui y ont justement emménagé en 42… C’est ainsi que Julia croise le chemin de Sarah, une petite fille juive qui avait une dizaine année lors de la rafle. Cet article, si insignifiant qu’il semblait l’être au départ, entraîne Julia bien plus loin qu’elle aurait pu l’imaginer…

Ce film rappellera bien entendu un autre long métrage récent sur le même sujet, La rafle, mais il est différent dans le sens où il fait le lien entre passé et présent. Soit dit en passant, il est bien mieux réalisé que le film cité plus haut, bien moins larmoyant, et plus intense. Il a plus de classe. De plus, il réussit l’exploit de ne pas donner une vision manichéenne de la société d’alors. Il n’y a pas un côté noir et un côté blanc. Les très méchants et les très gentils. Il n’y a pas de leçon de morale. Kristin Scott Thomas est, comme souvent, parfaite dans de rôle de femme à un tournant de sa vie.  J’ai beaucoup aimé la petite fille qui joue Sarah (c’est le seul personnage vraiment attachant) et dans l’ensemble j’ai passé un bon moment.

Si je devais faire une petite critique cela concernerait sans doute les petites facilités que s’autorise le scénario ainsi que les quelques petites longueurs (dans la seconde partie) qui font que l’on décroche un peu.

Voilà, Elle s’appelait Sarah est un film de plus qui vient témoigner des horreurs de la guerre. C’est bien retranscrit, émouvant, poignant. Il ne laisse pas un souvenir éternel mais a le mérite d’être sincère et de qualité. Il est adapté du roman du même nom.

This entry was posted in A voir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge