Des fleurs pour Algernon

Film français

Date de sortie : TV

Note : 2.5/5

Charles a la trentaine bien passée. Il est homme de ménage dans un lycée mais surtout, il est attardé mental et vit dans son monde, complètement déconnectée de la vie et des autres. C’est un homme plutôt seul, qui a un tuteur mais pas de famille, pas d’amis et encore moins de fiancée. Un jour, il est contacté par des chercheurs qui lui proposent un médicament, préalablement testé sur une souris baptisée Algernon. Ce médicament rend intelligent. Au fur et à mesure du traitement, Charles découvre un monde que, jusque-là, il ne soupçonnait même pas…Tout a changé pour lui.

Des fleurs pour Algernon est une œuvre adaptée du roman de Daniel Keyes. Ce roman, je l’ai eu entre les mains quand j’avais onze ans, un été où ma mère m’avait dit de choisir un livre dans le rayon littérature d’un Leclerc. Presque par hasard, j’ai choisi ce roman, plus intéressée par la couverture que je trouvais jolie que par l’histoire dont j’avais à peine pris connaissance. Rentrée chez moi, j’ai directement entamé la lecture et j’ai été captivée par ce que j’ai pu lire. Quand j’ai su que cette œuvre avait été adaptée, même si c’était pour la télé, j’ai vraiment eu envie de la voir.

ATTENTION NE PAS ALLER AU DELA DE CES MOTS AU RISQUE DE SE GACHER LE SUSPENS DU FILM.

J’ai tout d’abord trouvé que Julien Boisselier, qui joue Charles, est particulièrement bon. Il joue l’attardé avec brio, on y croit vraiment et si on ne le connaissait pas, on ne douterait pas une seule seconde qu’il est d’une intelligence plutôt faible. Néanmoins, et c’est plus la faute du scénario que de l’acteur, on ne voit pas assez l’évolution du personnage. Dans le roman, Charles est suivi toutes les semaines par les docteurs mais il subit également une grosse opération qui est totalement éludée dans le film. On a l’impression qu’il passe directement de l’imbécile léger à l’intellectuel pédant et très désagréable car persuadé d’être largement supérieur à tous les autres. C’est une critique de l’orgueil humain qui simplifie un peu trop les choses à mon goût. De plus, c’est critique est valable dans l’autre sens aussi. On ne voit pas Charles régresser, ou si peu, alors que dans le roman c’est très important et très captivant car très cruel. Il est absolument horrible de voir le héros se rendre compte qu’il revient à son état initial et qu’il va perdre tout ce qu’il a réussi à obtenir au cours des derniers mois.

Et oui, au lieu de nous montrer les différents états du personnage, on préfère se focaliser sur sa pseudo histoire d’amour avec Alice, une professeur de piano qu’il rencontre par hasard et qui ignore tout de son histoire alors que dans le livre, elle sait très bien à qui elle a affaire et ce, dès le départ ce qui, on peut l’imaginer, transforme totalement les enjeux qui entourent l’histoire de ce couple. J’ai également détesté la fin car elle joue trop sur les sentiments et trahi par là le contenu du roman qui était beaucoup plus profond. En effet, une fois revenu à l’état initial, Charles retombe dans sa vie d’avant. Dans le film, il est toujours très amoureux d’Alice et lui court après dans la rue, comme si la douleur d’être redevenu bête reposait seulement sur le fait qu’il ne pouvait pas avoir de vie amoureuse avec elle.

J’ai l’impression que Des fleurs pour Algernon est plus une interprétation qu’une réelle adaptation. Beaucoup trop de liberté, beaucoup trop de personnages supprimés et de petits changements sans intérêt (pourquoi faire travailler Charles dans un lycée et non pas dans une boulangerie ?). Le message n’est absolument pas le même et l’histoire perd énormément en intensité. Émouvant, peut-être un peu, mais quand on pense à tous les sentiments par lesquels nous faisait passer le roman, on ne peut qu’être déçus. Enfin, visionner ce film m’a quand même donné envie de relire le roman, c’est déjà ça.

This entry was posted in A voir.

2 comments

    • petiteconne says:

      Je te conseille vivement le bouquin. Je l’ai lu dans une collection destinée aux ados vu que j’étais une à l’époque… mais c’est un livre qui convient aussi aux adultes..

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.