Critique X-Men: Days of Future Past

Sortie: 21 mai 2014

Autant vous le dire tout de suite : moi et les x-men, on n’est pas forcément copains. Enfin c’est surtout qu’on ne se connait pas beaucoup. Je suis donc allée voir X-Men: Days of Future Past sans beaucoup de passion. Je m’attendais à m’ennuyer terriblement et je me suis ennuyée. Mais juste un peu. Pas tant que ça, quoi.

En gros, le film parle d’un voyage dans le temps (dans le passé, pour être plus précis). Wolverine est en effet envoyé par tous ses petits potes, les X-Men, pour changer un évènement historique. Si le passé est modifié, leur avenir changerait également ce qui leur éviterait, accessoirement, d’être décimés par les sentinelles de Trask.

Autant vous le dire (oui, je me répète), j’ai eu du mal à comprendre les 15 premières minutes du film (voir le film dans son intégralité, hum). Manque de savoir, manque de références, manque de tout en fait pour vraiment comprendre les enjeux de l’histoire et surtout, les liens qui unissent les personnages les uns aux autres. J’ai lu que X-Men: Days of Future Past était le film de trop mais je ne peux guère me lancer dans cette brèche car pour moi, c’était juste le premier. Alors voir tel ou tel personnage jeune (puisqu’on revient 50 ans en arrière), ça ne m’a ni amusée, ni émue. J’en avais juste rien à faire. Soyons honnêtes.

Alors bien sûr, X-Men: Days of Future Past met le paquet niveau effets spéciaux et avec la 3D, c’est évident qu’on en prend plein la vue. Les mutants, les scènes de guéguerre, les explosions… y a du budget les zenfants !! Côté casting, j’ai forcément été contente de voir Jennifer Lawrence, Hugh Jackman, Ellen Page et surtout James McAvoy que j’aime beaucoup (et parce que je le trouve beau gosse, accessoirement). Je l’avais seulement croisé dans les 3 saisons d’American horror story mais j’ai adoré la prestation/le personnage d’Evan Peters qui incarne Vif-Argent/Peter Maximoff parce qu’il apportait une touche d’humour qui manque cruellement au film. Question scénario je ne me permettrais pas d’entrer plus que ça dans les détails. Disons qu’à mes yeux, il a tenu la route sans trop d’incohérences… même si j’ai plus ou moins décroché au bout d’un moment. Je pense que là encore, il vaut mieux avoir une vision d’ensemble pour vraiment juger.

En bref, X-Men: Days of Future Past ne m’a vraiment pas emballée. J’ai trouvé que la fin mettait une plombe à arriver mais je n’ai moins souffert que prévu. Pas certain que ce dernier opus m’ait pour autant donné envie de voir les précédents… faut pas pousser !

4 comments

  1. Zofia says:

    Avec Batman (bien que Batman soit vraiment au-dessus), c’est une des seules séries comics que j’apprécie. J’ai toujours plus ou moins suivi, j’ai vu les trois premiers, le premier Wolverine mais pas les autres, ni les deux qui parlent de la jeunesse des X-Men (celui-là donc et celui d’avant), mais je n’irais pas le voir au cinéma.
    Zofia Articles récents…ÉcoeurementMy Profile

    • Audrey says:

      Tu auras peut être l’occaz de le voir plus tard !
      Pour ma part, ce n’est ni ma tasse de thé, ni mon univers mais je comprends tout à fait qu’on puisse adorer.
      J’ai vu un Wolverine, je sais plus lequel, et j’avais plutot apprécié d’ailleurs.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge