Critique What if/ White bird

330339White bird (15 octobre 2014)

L’histoire : Kat a 17 ans quand sa mère disparaît brusquement. Cette femme amère qui n’aimait pas sa vie s’est elle finalement fait la malle ? En pleins émois adolescents, Kat ne semble pas faire grand cas de cette absence et son père, homme effacé, n’évoque pas beaucoup le sujet. Deux ans passent. Kat commence doucement à sortir de sa bulle et à s’interroger franchement sur les raisons de la disparition de sa mère.

Mon avis : J’avais vraiment eu envie de voir White Bird au cinéma et puis vous savez comment les choses se passent : on y pense et puis… on oublie et les films quittent parfois très vite l’affiche. Difficile de parler de White bird en seulement quelques mots mais j’ai vraiment été captivée par un film dont l’esthétique parfaite va de pair avec une intensité dramatique incontestable. Paradoxalement, ce n’est peut être pas l’histoire en elle-même qui fait l’intérêt du dernier Gregg Araki, non. C’est cette ambiance très particulière, quasiment envoutante et le portrait acide d’une famille dysfonctionnelle qui en fait vraiment la force. Je le conseille donc vivement à ceux qui ne l’ont pas encore vu !

what-if-sur-les-ecrans-americains-en-aoutWhat if [en VF : Et beaucoup plus si affinités] (29 octobre 2014)

L’histoire : Wallace rencontre Chantry au cours d’une soirée. C’est le coup de foudre…pour lui seulement, car Chantry est en couple depuis 5 ans. Ils décident malgré tout de se revoir (en amis, insiste Chantry) et une belle complicité nait entre eux deux. Wallace pensait pouvoir s’y faire mais finalement, il doute… faut il qu’il se résigne à rester le bon pote ou peut il prendre le risque de se déclarer…quitte à perdre Chantry pour de bon ?

Mon avis : en toute honnêteté, j’ai failli ne pas voir What if car j’avais peur d’être confrontée à un genre que je n’affectionne que peu : la comédie romantique truffée de scènes cucul. Poussée par l’envie de voir Zoé Kazan malgré tout, j’ai finalement plongé dans un film que j’ai trouvé…très sympa ! Oui, c’est assez convenu. Oui, il y a peut être deux scènes cucul sur 1h40 de film. MAIS What if a un ton très plaisant, des acteurs très agréables, un ton très poétique…autant d’atouts qui lui donnent un charme incontestable. C’est rythmé, les personnages secondaires sont sympas. Sans oublier quelques pointes d’humour qui ne sont jamais superflues ! Bref, un film pas inoubliable mais un film vraiment charmant !

2 comments

  1. Lujena says:

    White bird je l’ai en attente.. Mais What if fut une bonne surprise! Ok on s’attend à cette fin, on s’attend à quelques scènes… Mais c’est plutôt bien joué, l’humour du couple complètement taré fonctionne bien, les dialogues sont plutôt pas mal, et apportent du rythme… Non franchement, ça fait du bien de voir des films comme ça de temps en temps ^^

    • Audrey says:

      Oui c’est tout à fait, What if est vraiment agréable à voir et je ne regrette pas d’être allée au delà de mes préjugés ! C’est juste le thème qui m’avait fait peur !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge