Critique Une histoire banale + Le talent de mes amis + Un peu, beaucoup, aveuglément

259411

Une histoire banale (9 avril 2014)

Résumé : Nathalie a 30 ans, un bon job, des amis, un amoureux avec lequel elle va s’installer…mais tout ce bel équilibre s’écroule le soir de son viol.

Mon avis : parce qu’elle ne s’est pas débattue, parce qu’elle n’en a parlé à personne dans un premier temps, parce qu’elle ne peut pas prouver qu’elle n’a pas aguiché l’homme qui a abusé d’elle, parce qu’elle doit sans cesse se justifier… Nathalie va se retrouver seule avec son traumatisme de femme violée. Malgré son thème difficile, ce film n’est pas un film fait pour choquer. Certes, il est très réaliste (et je ne parle pas forcément de la scène du viol, juste du traitement de l’histoire et des réactions de Nathalie) et assez stressant mais il pose surtout la question des rapports entre hommes et femmes et surtout, de la manière dont il faudrait traiter les femmes violées qui sont, sans conditions, des  victimes à 100%. On s’est toutes fait draguer par des gros relous, des gars qui imaginent que, parce qu’on est seules dans la rue ou dans le bus, on a besoin de leur compagnie et on a toutes eu déjà un peu peur en rentrant tard le soir… donc l’histoire de Nathalie trouvera forcément écho en nous.

101943

Le talent de mes amis (6 mai 2015)

Résumé : Alex et Jeff sont collègues de travail et amis depuis le lycée. Leur quotidien, tranquille, leur convient très bien. Les choses se compliquent le jour où Alex rencontre Thibaud, son ami d’enfance. Jadis, ils s’étaient promis d’être les meilleurs ! Si Thibaud semble avoir tenu cette promesse, Alex réalise que sa vie est plutôt banale. Il plaque tout et cherche à percer dans la chanson… Mais sommes nous tous talentueux et tous faits pour un destin exceptionnel ?

Mon avis : je n’ai pas du tout aimé ce film même si j’aime le discours de base. L’histoire tourne franchement en rond, manque d’originalité et je n’ai pas été très convaincue par les prestations du duo central. Autant je les apprécie en tant que Catherine et Liliane sur Canal, autant dans un film… j’ai beaucoup de mal !!! Bref, une comédie pas drôle et lourdingue que je ne vous conseille pas vraiment.

512237

Un peu, beaucoup, aveuglément (6 mai 2015)

 Résumé : Il est inventeur de casse-têtes et vit, solitaire, dans son appartement. Elle, est pianiste, un peu naïve et un peu coincée. Ils vont se rencontrer et se plaire… mais leur histoire d’amour n’a rien de classique !

Mon avis : franchement, ce film est plutôt sympa ! J’avais peur qu’il soit trop axé sur une romance mièvre mais en fait, il est d’une fraîcheur romantique des plus agréables. Certes, ce n’est pas un grand film mais il est original, poétique, souvent drôle et servi par des personnages attachants. Je ne pensais pas me laisser prendre au jeu mais j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de ces amoureux d’un nouveau genre. Bref, un film charmant, sans longueurs et plein de finesse !

6 comments

  1. sanasan says:

    Je me souviens qu’avec une copine, on avait hésité entre « un peu, beaucoup, aveuglément » et « Loin de la foule déchainé »… Mon côté amoureuse de la romance historique l’avait emporté et nous sommes allées voir le second. Du coup, j’avais totalement oublié celui-ci… Je le découvrirais avec grand plaisir, d’autant plus que j’aime beaucoup Clovis Cornillac 🙂
    sanasan Articles récents…Sinon nos enfants? Ils lisent quoi?My Profile

    • Audrey says:

      Tu as bien fait d’aller voir Loin de la foule déchainée, il est bien mieux ! 🙂

      Mais bon, dans un tout autre style, celui ci est sympa aussi mais n’hésite pas !

    • Audrey says:

      Tu connais forcément Marie Denarnaud ! Mate sa filmo sur allociné, tu verras ! Par contre, je ne connaissais pas le reste du casting. De toute manière, apparemment, c’est un film qui a été tourné avec un micro budget donc pas de grosses têtes d’affiche !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.