Critique Une amie qui vous veut du bien, Ruth Rendell

Vous vous souvenez du film Une nouvelle amie avec Romain Duris ? Je vous en avais parlé ici. Et bien voici la nouvelle qui est à l’origine du long métrage de François Ozon.

 

Figurez-vous qu’à part quelques éléments similaires, les deux n’ont pas grand chose à voir : Ozon a utilisé quelques bases tirées de la nouvelle mais a, à mon sens, vraiment proposé une oeuvre personnelle et non pas une adaptation bête et méchante.

11880683_476406865867175_5443223022268548289_n(une photo de l’affiche du film, prise dans un ciné à Osaka il y a quelques jours !)

Dans cette courte nouvelle, nous retrouvons deux couples : Angie et David et Christine et Graham. Christine est en couple avec Graham depuis ses 15 ans (elle en a alors 28) et entretient des liens amicaux avec Angie, sa grande copine et son mari David. Un jour où elle débarque chez ces derniers sans crier gare, elle surprend David chez lui, seul, et déguisé en femme. D’abord surprise, elle va se prendre au jeu et appréciera beaucoup de l’accompagner dans ses jeux et les défis qu’il se lance. Leur relation devient de plus en plus ambiguë mais sont ils bien sur la même longueur d’ondes ?

Mon verdict ?

Cette nouvelle est bien trop courte pour me convaincre (tout va trop vite, c’est frustrant, j’aurais aimé passer plus de temps avec les personnages) et j’ai été assez choquée par sa fin qui n’a absolument rien à voir avec le film d’Ozon ! Moi qui espérait trouver quelques réponses à mes questions, je n’ai pas bien avancé dans mes réflexions. Cela dit, j’ai bien aimé lire cette nouvelle et ai plutôt apprécié le style de Ruth Rendell ce qui est plutôt positif si je souhaite pousser plus loin ma connaissance de l’oeuvre de cette auteure.

4 comments

  1. Zofia says:

    Ça se finit comment ?
    Tiens, pour une fois un film qui ne m’a pas fait ressentir le besoin de lire le livre après… j’ai l’impression que c’est une bonne adaptation qui se suffit à elle-même.
    Sympa l’affiche japonaise ^^
    Zofia Articles récents…La criée de la semaineMy Profile

  2. Audrey says:

    Oh c’était pas un besoin, juste une envie en fait. Juste de la curiosité ! Et comme c’est une nouvelle, ça n’engage à rien 😉

    Si tu veux vraiment la fin, la voici ! Sinon passe ton chemin ! ^^

    Et bien Christine et David se voient de plus en plus. Elle, le voit comme sa nouvelle amie. Lui, tombe amoureux d’elle. Ils se retrouvent dans une chambre d’hôtel comme dans le film. Il essaie de coucher avec elle et elle le tue.

    • Audrey says:

      Tout au long de la nouvelle Christine est décrite comme vraiment apeurée par les hommes. Elle n’a connu que son mari et est toujours armée (un couteau) pour se défendre. Mais j’imaginais pas qu’elle passerait à l’acte !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge