Critique Under the skin

Sortie : 25 juin 2014

J’ai enfin vu Under the skin. Je m’attendais à un film bizarre et j’ai vu un film très très bizarre.

Le résumé ? Ecosse. Sous la protection d’un motard qui la suit partout, une jolie fille attire les hommes dans sa maison d’où ils ne ressortiront plus.

Très contemplatif, très épuré, très lent (et devrais-je dire, très vide), Under the skin n’est vraiment pas un film facile d’accès. Mais alors vraiment pas. Loin d’être un divertissement, il nous entraine sur les traces d’une jeune femme pas hyper loquace et qui semble avoir un seul but : entrainer les hommes à sa suite afin d’avoir leur peau.

J’avoue sans honte : je n’ai rien compris et je ne suis sans doute pas assez intelligente (je m’en excuse d’ailleurs) pour lire entre les lignes et comprendre les messages qu’on a tenté de me faire passer par l’intermédiaire de ce film sans doute plein de métaphores.

Si je devais trouver des points positifs à Under the skin, je pourrais évoquer la présence de Scarlett Johansson qui a eu l’audace de mettre les pieds dans un film qui ne ressemble pas à ceux que l’on trouve dans sa filmographie. Elle prête ses traits et son corps à un personnage très mystérieux et irréel. L’atmosphère lourde, sombre et cauchemardesque du film a également quelque chose de fascinant. Certaines scènes (notamment quand les hommes s’enfoncent dans cette substance noirâtre pour y disparaitre complètement) sont vraiment très bizarres mais tellement incompréhensibles qu’elles nous feraient presque rire nerveusement. Il y a une réelle inventivité dans Under the skin mais je suis hermétique aux films trop opaques. Je trouve ça terriblement snob. Trop intellectuel. C’est mon droit et c’est aussi le vôtre d’aimer ça.

Difficile de parler d’un film comme Under the skin qui, malgré des airs de science fiction, ne semble pouvoir être classé nulle part.  Je suis décontenancée mais pas séduite ! Difficile de vraiment comprendre le pourquoi du comment. Difficile de trouver un sens à tout ça. Bref, pour se faire un avis, mieux vaut le voir par soi-même pour se faire une idée du dilemme ! Je ne vois vraiment pas ce que je pourrais dire de plus !

7 comments

  1. Zofia says:

    Je ne sais vraiment si j’ai envie de voir ce film, d’un côté je suis intriguée de l’autre je sens le truc hyper prétentieux et inaccessible. En plus, Scarlett m’énerve de plus en plus, surtout depuis cette histoire de procès contre Grégoire Delacourt qui est vraiment stupide. Du coup je ne sais pas où me situer…
    Zofia Articles récents…Tête comme un ballonMy Profile

    • Audrey says:

      Sincèrement ce que font les acteurs et les actrices en dehors des films ne m’intéresse pas vraiment. Enfin généralement ça n’influe pas trop sur ce que je peux penser d’eux. A part quelques exemples (mais c’est surtout avec des acteurs français) .Du coup, j’ai suivi de très très loin cette histoire de procès…(d’autant plus que la littérature que nous sert le mec en question ne me semble pas digne d’intérêt non plus). Du coup je ne sais pas si c’est justifié ou non. Mais je n’oublie pas que Scarlett n’est finalement qu’une actrice américaine parmi d’autres qui se prend certainement pour une déesse sur terre. Quand elle a fait son discours aux Césars 2014, ça m’a fait un choc car je me suis rendue compte qu’elle appartenait vraiment à ce système. Et puis à part quelques très bons films, sa filmographie n’est pas si extraordinaire que ça !!

      Quant au film… pour moi c’est en effet très prétentieux et dieu sait que je peux aimer et accepter de voir des films étranges… ca n’a pas été un calvaire de le voir car il y a du positif… Néanmoins, il faut avoir les bonnes clés pour comprendre l’histoire… apparemment très librement adaptée d’un bouquin qui mériterait peut être d’être lu. Mais bon, j’essaie de garder l’esprit ouvert et de voir des choses très différentes… On peut trouver de l’intérêt partout non ? Tu pourras aisément te passer de le voir mais laisser parler sa curiosité ne peut pas faire de mal ! Attends peut être qu’il soit dispo ailleurs qu’au ciné, au moins tu ne perdras pas 10 euros.

  2. Zofia says:

    Je n’ai suivi cette histoire que de loin aussi mais j’ai trouvé que c’était quand même un poil exagéré. (bon je vais faire attention, Scarlett pourrait m’attaquer en justice si je continue ^^)
    Concernant le film, je viens de lire une autre critique qui en a remis une couche question curiosité 😉 et maintenant je suis tentée

    • Audrey says:

      C’est vrai que c’est sans doute exagéré. Après, je me mets à la place de Scarlett. Une star de cette envergure doit forcément faire face à pleins de problèmes (paparazzi, fausses rumeurs…) et j’ai l’impression qu’elle fait très attention à son image. Je pense qu’elle n’a pas cherché à comprendre la démarche de l’écrivain et a vécu tout ça comme une agression. C’est pas bien, certes mais ça illustre bien l’idée que je me fais de sa vision des choses.

      Quant au film, personnellement je n’ai pas aimé du tout mais je te conseille le visionnage malgré tout. Il n’a en tous cas rien d’un divertissement à mes yeux pas plus qu’il ne m’a fait réfléchir sur certaines thèmes…

  3. auroreinparis says:

    Il me semble bien obscur ce film d’après ton avis, mais aussi quelques autres que j’ai pu lire. J’ai préféré l’éviter, je déteste ne rien comprendre à un film, j’ai la facheuse impression de perdre mon temps !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge