Critique Un flair infaillible pour le crime

Malgré l’amour que je porte aux Pitt, les personnages d’Anne Perry, je ne peux pas m’empêcher de leur faire des infidélités avec les Ross d’Ann Granger. Et en plus, j’aime ça ! Chacune a ses qualités mais Granger ne me laisse jamais sur ma faim, elle !

1507-1

Résumé

Qui a tué le vieux Thomas Tapley ?

L’inspecteur Benjamin Ross, qui le connaissait vaguement et qui habite dans le voisinage se rue sur la scène de crime, suivi par sa femme, Lizzie et leur bonne, Bessie. Thomas Tapley, la bonne soixantaine, revenu récemment de France, était gentil, avait l’air assez pauvre et insignifiant… Mais en grattant le vernis, Ben et Lizzie vont vite découvrir qu’il cachait pas mal de secrets et que sa mort aurait pu profiter à pas mal de personnes…

Mon avis

Si Lizzie avait pris l’habitude de se mêler des enquêtes de son mari, dans ce 4ème volume, elle frise l’insolence ! Hyper présente dans ce tome, elle m’a semblé assez téméraire et vraiment peu décidée à rester sagement à la maison. Il est vrai que dans les volumes précédents, elle était déjà dans l’action, on est d’accord, mais il m’a semblé qu’elle passait une étape. Cette fois, elle met plusieurs fois les pieds à Scotland Yard et à mi mots, incite le surintendant Dunn à embaucher des femmes dans son équipe !

Dans sa construction, ce volume ressemble aux trois autres : un crime + une enquête compliquée + une résolution d’enquête avec une alternance de deux narrateurs, soit Ben et Lizzie. Ce procédé nous permet bien entendu de suivre l’avancée de l’enquête de deux points de vues différents. Ann Granger ne s’attarde toujours pas sur la vie de ce couple hors enquête policière : il n’y a donc pas de sous intrigues et encore moins de digressions sur le bonheur conjugal de nos deux enquêteurs. Mais ma foi, j’y suis habituée à présent.

Concernant l’enquête, je ne vais pas développer. Je dirais juste qu’elle est excellente, comme toujours avec Ann Granger. Pas forcément d’une originalité immense, c’est vrai, mais tout à fait efficace et c’est vraiment tout ce que je lui demande. L’auteur nous offre quelques belles descriptions de la ville grouillante, de la gare mais également d’un enterrement avec course poursuite au milieu des tombes…mythique !

Efficace, Un flair infaillible pour le crime m’a donné ce que j’attendais de lui : un Londres victorien tout à fait convaincant et bien écrit, une enquête cohérente et des personnages toujours aussi attachants… A quand la suite ?

Pour lire les critiques des volumes précédents dans l’ordre, c’est ici :

Un intérêt particulier pour les morts

La curiosité est un péché mortel

Un assassinat de qualité

105336479

One comment

Laisser un commentaire

CommentLuv badge