Critique Tristesse Club

Sortie : le 4 juin 2014

Ça m’arrache la gueule de le dire, il faut bien l’avouer (car j’attends la sortie de Tristesse Club depuis des semaines) mais j’ai subi cette séance ciné plutôt que je l’ai appréciée. Grosse grosse déception pour moi alors que je ne doutais pas une seconde d’aimer.

L’histoire ? Léon et Bruno sont frères mais n’ont pas grand-chose à voir. Si le premier est un peu le connard immature de service (il se la pète dans sa belle voiture mais n’a pas une thune en poche et vient de se faire plaquer par sa femme), le second est patron d’une entreprise florissante de rencontres sur internet (quant à lui, il n’en a pas profité car timide et mal à l’aise avec les femmes, il est loin d’être un bourreau des cœurs). Le jour où on leur apprend que leur père (qu’ils n’ont pas vu depuis des lustres) est mort, ils sont bien obligés de se retrouver. Bien entendu, rien ne va se passer comme prévu.

Tristesse club tente de se donner un genre. Celui d’un film loufoque. Celui d’une comédie douce amère. Je n’ai rien contre les films loufoques. Au contraire. Et j’aime bien ces fameuses comédies douces amères. MAIS je n’ai pas aimé Tristesse Club car pour moi, rien, mais vraiment rien ne fonctionne dans ce film.

J’y suis évidemment allée pour Vincent Macaigne et même si sa présence à l’écran m’est toujours agréable, je n’ai pas retrouvé l’acteur que j’ai l’habitude de voir. Non pas qu’il était mauvais mais son jeu était moins fin et son personnage, franchement moins charismatique ou touchant que dans Tonnerre ou 2 automnes 3 hivers (où il est vraiment excellent). Ludivine Sagnier (que j’ai pourtant toujours appréciée) et Laurent Lafitte (que je n’ai jamais apprécié) ne s’en tirent pas vraiment avec les honneurs non plus…De temps en temps, j’avais même presque l’impression que ces trois acteurs, qui n’ont finalement rien à voir, jouaient finalement dans trois histoires différentes.

Quant à l’histoire, c’est du grand n’importe quoi mais pour autant, ce n’est que très rarement drôle. Le film dure 1h30, il se passe un tas de petits trucs insignifiants mais rien de vraiment important. On piétine, on ne va nulle part et pour ma part, on s’ennuie ferme. Les scènes avec les chiens, le lance balles, le passage chez l’ex maitresse du père, le coup du « vazy on va piquer l’essence des jeunots » et l’ado de 16 ans chaude comme la braise qui les aguiche en maillot de bain (si c’est pas du fantasme de vieux dégueulasse ça)… et bien ce n’était pas vraiment intéressant quoi. L’intrigue peine à nous tenir en haleine et de toute manière, manque cruellement d’intérêt. Je veux bien croire que ce film assume un petit côté décalé mais il ne faudrait que croire que les invraisemblances soient gage de qualité. Le personnage de Chloé/Marie en est l’incarnation.

En somme, des scénettes plus ou moins ratées s’enchainent mais pas de trace d’un éventuel fil conducteur. Vincent Mariette a pourtant une bonne réputation en tant que réalisateur de courts métrages mais son passage au long me semble être un petit échec. Si encore, les personnages avaient été attachants. Le vide de l’histoire aurait été moins dur à avaler. J’aurais pu me prendre d’amitié pour Bruno ou pour Chloé, j’aurais pu aimer l’ambiance, ou être touchée par une certaine authenticité, par une poésie subtile… mais même pas…

Vous l’aurez compris, je ne recommande pas ce film qui ne vaut pas qu’on perdre 1h30 de son temps. Surtout quand il fait si beau dehors ! Je n’ai pas ri, je n’ai pas été émue. Je n’ai pas ressenti grand-chose devant Tristesse Club. A vouloir trop brasser des genres différents, le réalisateur nous sert un film informe qui part dans tous les sens et qui manque cruellement de charme.

2 comments

  1. auroreinparis says:

    Ton avis est tranché ! Le miens est beaucoup plus enthousiaste. Je trouve très interessant de lire des avis diamétralement opposé sur le même film, comme si on avait vu deux choses différentes !
    J’aimerais bien voir Tonnerre, je ne comprends même pas comment j’ai pu le rater alors que je voulais vraiment le voir !!

    • Audrey says:

      Oui c’est sûr qu’on dirait qu’on a pas vu le même film ! ^^ Je t’envie d’avoir aimé parce que j’ai franchement déchanté ! J’ai trouvé le film mal construit, invraisemblable au possible et je n’en pas apprécié le ton. Pour moi c’est un mauvais film mais j’ai lu des critiques plutôt positives, dont la tienne ! ça veut bien dire que certains y trouvent leur compte finalement…

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.