Critique The Salvation

Sortie : 27 août 2014

J’aime bien les westerns, j’adore Eva Green et Mads Mikkelsen, j’avais donc intérêt à foncer voir The Salvation.

L’histoire ? Et bien nous sommes en Amérique, en 1870. Danois et ancien soldat, Jon vit dans l’Ouest depuis 7 ans avec son frère et il vient juste de retrouver sa femme et son fils, enfin venus le rejoindre. Durant leur trajet en diligence, la petite famille est attaquée par deux membres du gang de Delarue. L’issue va être sanglante et Jon saura se défendre et se venger. Il ne sait pas encore qu’il va déclencher la fureur de tout un clan. Le pionnier sans histoires se mettra, accessoirement, toute une communauté à dos. La faute à la lâcheté et surtout, à la corruption ambiante.

Généralement, les westerns ne sortent pas tout droit du cul des bisounours. Je veux dire par là qu’ils illustrent la dureté de la vie et surtout, la violence des échanges entre différentes catégories de personnes (soit les gros durs et les gens normaux) : même si t’es un brave gars qui demande juste à travailler tranquillou, si tu trouves là au mauvais moment, t’auras vite fait d’avoir de grosses emmerdes. Je vous parle même pas des soucis avec les indiens. Bref. Dans ce beau monde, les enfants se font couper la langue, les hommes, massacrer et les femmes, violer.

The Salvation n’échappe pas à la règle et même si ce n’est pas un déluge de sang pour autant, disons que la cruauté et la dureté ambiante sont bel et bien au programme. Si le film ne dure qu’1h30, on plonge directement dans le vif du succès avec le fameux trajet en diligence, insignifiant au départ puis totalement dramatique par la suite. Le tournant entre la routine et l’horreur est abrupt, sans transition.

Visuellement, le film est superbe. Vous voulez de grands espaces sauvages et de belles couleurs ? Vous en aurez ! Quant à Mads Mikkelsen, il est au top, comme toujours et excelle dans ce genre de rôle de mec pas causant mais prêt à tout. On pourra le trouver un peu trop inexpressif, comme dans certains autres de ses films mais sa classe naturelle et son regard se suffisent franchement à eux-mêmes. Si j’ai été super contente de retrouver Eva Green, j’ai peut être été légèrement déçue par son rôle. Elle joue en effet une muette (cf la référence à la langue coupée un peu plus haut dans mon texte) et ne décrochera pas un mot (logique !). Elle est très mystérieuse et rendue d’autant plus étrange par son silence qu’on ne sait jamais trop comment interpréter. Mais quand même ! J’aurais préféré qu’elle parle !

Les GRANDS westerns mythiques sont vieux à présent. Depuis quelques années, au cinéma, on s’amuse surtout à se donner un « genre western » ou du moins, à en détourner les codes pour en faire de pseudos parodies plus ou moins réussies. The Salvation est, du moins pour moi, un vrai western à l’ancienne avec de l’action mais également de longues périodes de lenteur, avec des personnages peu causants (voire pas du tout) et des réactions presque incompréhensibles pour nous, créatures du 21ème siècle. L’intrigue y est donc très classique mais pas prévisible. Le héros va-t-il s’en sortir ? Vous ne le saurez qu’à la fin.

Avec un peu de recul, je pense qu’il lui manque peut-être une pointe d’originalité et aussi la pointe d’humour qui lui fait un peu défaut. Les personnages semblent parfois murés dans leur monde ce qui n’aide pas forcément à s’attacher à eux… Qu’importe, j’ai quand même apprécié le spectacle !

4 comments

  1. Zofia says:

    Ca me donne envie de m’y intéresser, j’aime certains westerns cultes comme Et pour quelques dollars de plus, Le bon, la brute et le truand, Il était une fois dans l’ouest… mais souvent ce qui me rebute à regarder un western, c’est la durée. Là elle est bonne et en plus, le casting me plaît 🙂
    Zofia Articles récents…L’ultime secret de Frida K.My Profile

    • Audrey says:

      Oh oui… partir pour 2h30-3h de film… ça peut freiner :-/ surtout les soirs de semaine !
      Mais celui là est court ! et je le trouve bien rempli malgré tout !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.