Critique The Danish girl

J’ai ENFIN vu The Danish Girl !!

the-danish-girl-1

Sorti le 20 janvier 2016, The Danish Girl raconte le parcours de l’artiste peintre Lili Elbe, née Einar Wegener. Mariée depuis des années avec Gerda Wegener, peintre elle aussi, Lili est connue pour avoir été la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930.

The Danish girl nous raconte sa prise de conscience, son cheminement personnel et l’impact de ce changement sur sa vie d’artiste et surtout, sur sa vie de couple.

AppleMark

Bon, sachant que tout le monde a déjà vu ce film depuis plusieurs mois, je ne vois pas trop ce que je vais pouvoir ajouter de plus…si ce n’est que je n’ai pas été déçue et que j’ai exactement vu le film que je m’attendais à voir.

Au sens esthétique du terme, The Danish girl est un film magnifique dont j’ai apprécié chaque plan. Les scènes, qu’elles soient à l’intérieur ou à l’extérieur, sont d’une beauté terrible, avec une lumière soignée, des teintes chaudes, des effets de clairs-obscurs particulièrement notables… Sans parler de la reconstitution historique minutieuse et des costumes qui apportent une touche d’élégance à l’ensemble.

Le thème est également assez intéressant et j’avoue que je ne savais rien du parcours de Einar Wegener. Après quelques recherches sur le net, j’ai pu en apprendre plus sur cet homme et je me suis rendue compte que le processus avait été bien plus long, Einar ayant vécu pendant près de 20 ans avec la conviction qu’il était une femme dans le corps d’un homme. Il aurait subit de 4 à 5 opérations pour devenir la femme qu’il voulait être et c’est finalement la transplantation d’un utérus qui l’aurait tuée. Lili aurait éventuellement voulu porter un enfant… (précisons quand même qu’en 1931, au moment de sa mort, elle avait déjà 49 ans….).

maxresdefaultBien sûr, le film ne serait rien sans ses deux interprètes principaux : Eddie Redmayne et Alicia Vikander.

Comme toujours, j’ai été extrêmement fan de l’interprétation de Alicia Vikander que je trouve toujours tellement juste, tellement subtile (et tellement belle). Je me suis particulièrement attachée à son personnage car elle voit l’homme qu’elle aimait (et qu’elle aime toujours) lui échapper peu à peu… non pas pour un autre amour, mais à cause d’un changement bien plus intime. Je trouve ça vraiment, vraiment dur !

Eddie Redmayne est excellent lui aussi. On ne peut que reconnaître son talent : il se coule dans un rôle que je considère comme extrêmement complexe et « dangereux » car assez casse-gueule (pardonnez l’expression). Malgré tout, j’ai parfois trouvé que son interprétation était un peu trop souvent appuyée et finalement, pas si nuancée que ça. A force de voir Lili avec son grand sourire et ses yeux de chien battu, j’ai fini par être plus agacée que touchée par son personnage. Je trouve que sous couvert d’assister à sa transition homme/femme, on reste finalement à l’écart des sentiments et de la souffrance de ce personnage. Peut-être parce que dans ce film, la relation du couple Einar/Gerda passe au premier plan au détriment du drame plus intime que vit Einar.

Du moins c’est mon ressenti.

9 comments

  1. sanasan says:

    En tout point d’accord avec toi… Ce film a vraiment une esthétique de ouf !! Et à tous les niveaux. Cependant, j’ai trouvé au contraire que la souffrance d’Einar était pratiquement tangible, ce qui justement nous plonge dans sa propre souffrance… Je l’ai pourtant vu au mois de janvier mais je m’en rappelle comme si c’était hier (bon… C’est pas bien loin 😉 ).
    sanasan Articles récents…Escapade irlandaise… suite et fin…My Profile

    • Audrey says:

      Je peux comprendre ton ressenti car certaines scènes mettent quand même l’accent sur la souffrance et les tourments du personnage (notamment avec tous les médecins qu’il va voir et leurs diagnostics terribles, le harcèlement des hommes dans le parc… ) mais j’ai trouvé qu’on restait quand même pas mal extérieurs à ce qui se passait dans sa tête… Enfin moi, je suis restée plus en retrait que je ne l’aurais voulu. Mais c’est un léger bémol, pas un gros problème ! ^^

  2. Aurore says:

    Ta critique est bien plus enthousiaste que d’autres que j’ai pu lire. Pour ma part il ne m’a pas attirée en salle, malgré un thème particulièrement intéressant.

  3. Kitsy says:

    Il faut vraiment que je le vois. Alicia Vikander est une actrice que j’aime énormément, j’ai de plus en plus de plaisir à la suivre, elle est, avec Lily James, l’une des actrices à surveiller ! Ce film doit être bluffant, ta chronique me confirme que je dois le voir au plus vite !
    Kitsy Articles récents…Madame Bovary (Gustave Flaubert)My Profile

  4. lacavernedhaifa says:

    J’ai regardé ce film hier soir, et je me suis pris une grande claque ! J’avoue ne pas m’être renseigner plus que ça sur l’intrigue, car à sa sortie je savais que je voulais voir ce film, et c’est toujours plus intéressant de le découvrir que de le comparer à tel et tel avis que l’on aurait lu (je pense que tu vois ce que je veux dire 😉 ). J’ai été très touché par le personnage de Alicia Vikander (je la trouve sublissime °_° ), et surtout j’ai été très touchée par cette distance qui se créer au fur et à mesure entre les personnages ! Je suis plutôt d’accord avec toi au sujet du personnage de Lily, vers la fin on se lasse un tout petit peu de ses mimiques ; mais en même temps elles sont si justes, que je n’en veux pas au réalisateur et à l’acteur. On reste tout de même dans le vrai et non dans le surjouer, ce que j’ai franchement apprécié. Et bien entendu, esthétiquement le film est fantastique !
    lacavernedhaifa Articles récents…Janis Joplin, les années hippies, les années défonce…My Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge