Critique Ted

Sortie : 10/10/2012

Note : 5/10

Le résumé : Quand il avait 8 ans, le jeune John Bennett n’était pas très populaire. Plutôt seul, il rêvait d’avoir un vrai ami, un ami à qui tout confier. Il fit alors un vœu : que l’ours en peluche reçu à Noel devienne vivant et son meilleur ami pour la vie. Vingt-sept ans plus tard, Ted est toujours là sauf que sa vie avec John n’a plus vraiment l’air d’un conte de Noel. Accro à l’herbe et à l’alcool, Ted squatte la vie de John et, accessoirement, l’appartement que ce dernier partage avec sa petite amie Lori. Persuadée que cet ours représente un handicap pour John, professionnellement et sentimentalement parlant, Lori cherche à persuader John de se détacher de Ted. John va-t-il réussir à laisser Ted, et l’enfance, en arrière afin de devenir un homme, un vrai ?

Ce que j’ai aimé : Ce qui est amusant dans Ted, c’est que l’histoire ne porte absolument pas sur la surprise de voir un ours en peluche vivre comme un humain. Ted est une peluche animée par magie, tout le pays le sait (car Ted est évidemment passé à la télé) et plus de deux décennies plus tard : tout le monde s’en fout. Ted se balade donc au milieu des humains en tout décontraction.

Non, le souci majeur, c’est que cet ours mal léché empêche son ami, John, de se concentrer sur sa vie professionnelle. A 35 ans, il bosse pour une entreprise de location de voiture mais préfère largement fumer de l’herbe avec son ours préféré. A côté de ça, il y a Lori, une jeune femme avec laquelle John sort depuis 4 ans. Belle et sympa, elle a adopté Ted sans trop de souci mais commence à rêver à une vie à deux…

Dans Ted, il est donc question d’enfance mais surtout du passage à l’âge adulte (à 35 ans, il serait peut-être temps…). Tout ça avec beaucoup de légèreté et un ton très « comédie américaine » avec une touche cynisme en plus qui fait souvent mouche.

Ce que je n’ai pas aimé : Ted est plus qu’un film un peu trash, Ted est un film atrocement vulgaire. Et tout le temps. C’est très « pipi caca » et l’humour est très loin d’être aussi subversif que je le pensais. Je m’attendais à plus de provocation « intelligente » mais il faut avouer que le tout ne vole pas bien haut. Alors bien sûr, j’ai rigolé aussi hein, je veux bien l’avouer mais au bout d’un moment, j’avais juste envie de leur dire « Bon, la blague des pets, ça fait 4 fois que vous la sortez les gars, va falloir trouver autre chose maintenant ». J’avais lu que Ted était dans la lignée d’American Dad. Le fait est que si j’adore American Dad, j’ai beaucoup moins aimé Ted.

Faut dire aussi que le film dure 1h45 ce qui est largement trop pour une comédie de cet acabit. Passé la première heure, on a l’impression que tout a déjà été dit mais non, il te restera encore 45 minutes à souffrir. Niveau scénario : c’est néant. C’est bien d’avoir une bonne idée de départ mais encore faut-il en faire quelque chose.

J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à apprécier la voix de Ted (Joey Starr pour la version française). J’ai bien compris que l’idée était de donner une voix un brin agressive à Ted mais là, c’est juste too much. Je considérais cela comme un bon choix avant de voir le film… J’en suis revenue un peu moins convaincue.

Enfin, marre de ces films où les femmes sont toujours celles qui prennent la tête. Lori veut que John grandisse, qu’il arrête de faire l’enfant, qu’ils se marient et sans doute, elle espère pondre 3 gosses dans les 10 années qui suivent. Du cliché, en veux-tu, en revoilà…

En bref : Ted est une sacrée déception. Encensé sur toute la toile, il est loin de m’avoir convaincue. Il fait donc partie des films que je suis heureuse d’avoir vu grâce à ma carte le pass, au moins je n’ai pas dépensé 10 euros spécialement pour le voir.

5 comments

  1. auroreinparis says:

    Je te rejoins pour les clichés et l’humour pipi-caca. Mais je reste plus nuancée parce que je l’ai trouvé bien amené dans l’ensemble, et j’ai trouvé l’idée sympa, et le scénario original ( sauf la fin, pouah !)

  2. Clownface says:

    Il faut savoir que le film a été écrit, tourné et doublé en VO par le créateur de Family Guy (les Griffin) et du Cleveland Show. Sachant ça, ça m’a tout de suite coupé toute envie, les deux séries susnommés ne m’ayant jamais fais rire, et vu vos critiques, ce film n’a pas l’air beaucoup mieux…

    • petiteconne says:

      C’est franchement bof en effet. Au vu des nombreuses critiques enthousiastes trouvées sur le net, je me suis dis que je devais pas être une fille bien drôle pour m’être emmerdée de la sorte mais bon… le mauvais humour, j’y peux rien, j’accroche pas! ^^

  3. dasola says:

    Bonsoir, à part l’humour scatologique qui ne me fait pas rire, j’ai malgré tout bien apprécié ce film. Ted est un nounours bien attachant. Les effets spéciaux sont bluffants. Bonne soirée.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge