Critique Take this waltz

Sortie : prochainement (02/01/2013)

Note : 1.5/5

 

Le résumé : C’est par hasard que Margot rencontre Daniel durant un voyage en avion qui les ramène chez eux. Le courant passe immédiatement. Tout pourrait coller entre eux, surtout que Daniel, coincidence, Daniel vient juste d’emménager dans la rue de Margot. Seul souci : Margot est l’épouse heureuse de Lou.

Ce que j’ai aimé : Pour moi Take this waltz avait tout du film parfait, notamment grâce à la présence de Michelle Williams qui est devenue, depuis quelques années, synonyme de film de qualité. J’en attendais donc beaucoup. Dès les premières minutes, une constatation ne peut que s’imposer aux spectateurs : le film est beau. Les images, les couleurs chaudes, les lumières… On est séduits, Quand Margot rencontre Daniel pour la première fois, dans un parc, on croit encore que leur histoire d’amour va être fabuleuse. Quand ils rentrent chez eux et qu’ils se rendent compte qu’ils sont voisins. On y croit aussi. Mais ça s’arrêtera là.

Ce que je n’ai pas aimé : Take this waltz parle d’amour, de romance naissante et d’adultère mais le truc qui gâche tout du début à la fin, c’est qu’on n’y croit pas une seconde. J’ai absolument détesté le personnage de Margot que j’ai trouvé…cruche, pour rester polie. Michelle Williams pousse jusqu’au bout l’interprétation de cette femme-enfant dont les certitudes s’écroulent à cause d’un homme. On est bien loin du drame déchirant de Blue Valentine, exemple parmi d’autres (même si les thèmes diffèrent un peu, on est d’accord). Déjà, c’est loin d’être original et puis c’est lourd (notamment les scènes entre Margot et Lou où ils font les enfants niais et bêtes avec leurs jeux d’amoureux à la mord moi le nœud). Ça va 5 minutes, je suis pas contre les gamineries, loin de là, mais au bout d’un moment…STOP ! Les thèmes centraux : la peur du vide, la routine du couple, la dépendance affective, tout ça tout ça… C’est également du déjà vu, merci bien !

En bref : Take this waltz est très bien filmé, les couleurs sont magnifiques mais ça ne marche pas. Malgré des qualités esthétiques, le film est lent, vide, sans intérêt et surtout, pas vraiment intense. Le film s’égare, prend trop de virages, chercher à se donner « un style » mais fonce droit dans le mur. Je n’ai pas été touchée une seule seconde.

4 comments

  1. petiteconne says:

    Je ne suis pas spécialement fan non plus mais ces dernières années, je l’ai vu dans des rôles sympa et je trouve que, globalement, elle fait une jolie carrière au cinéma.
    Mais je n’ai jamais regardé Dawson de ma vie, enfin j’avais juste zappé dessus, parce que je supportais pas la sale gueule du perso principal ^^

  2. Zofia says:

    Ah Dawson…!
    J’avais beaucoup apprécié Michele Williams dans Blue Valentine alors je crois que je vais rester sur cette idée et puis bon les films d’amour romantico-parfaits c’est pas trop mon kif ^^

  3. petiteconne says:

    Disons que non, justement, c’est un film plus ou moins amer sur la condition du couple donc pas romantico-cucul. En gros le thème c’est « l’amour ne dure jamais, quoi qu’on y fasse on sera toujours attirés par la nouveauté au détriment de ce et ceux que l’on connait déjà ».
    C’est le reste qui est mal foutu…

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.