Critique Submarine

Sortie : 20 juillet 2011

Oliver Tate a 15 ans. Pas hyper populaire au lycée (bien que ne manquant ni de confiance en lui, ni d’imagination), il doit gérer plusieurs problèmes en même temps : essayer de construire un vrai couple avec Jordana (et surtout, coucher avec elle) et sauver le couple que forment ses parents (sa mère étant en train de se laisser séduire par un gourou venu habiter à côté de chez eux).

Je suis un peu partagée concernant Submarine. Si ce petit film anglais a tout pour me plaire, il ne m’a pas passionnée non plus. En gros, je ne peux le conseiller mais pas le déconseiller pour autant.

Le film se découpe en trois parties, la première étant à mes yeux la plus intéressante et la plus touchante puisqu’elle évoque les émois d’un adolescent. Pleine de poésie, pleine de fantaisie et en même temps très bavarde, cette partie est également très rythmée. Et très agréable à regarder. Cela ne sera plus tout à fait le cas des deux autres parties qui sont beaucoup plus molles et donc, beaucoup plus laborieuses.

Oliver Tate semble avoir été inventé pour incarner un adolescent authentique mais son personnage est finalement si travaillé qu’il sonne presque faux. C’est surfait, déjà vu tout comme ce ton doux-amer qui est déjà la marque de fabrique de nombreux films indé. Bon point malgré tout pour les personnages secondaires (les parents, les voisins, les camarades d’école) qui apportent du souffle à l’histoire et une dose d’humour tout à fait appréciable. J’ai néanmoinseu beaucoup de mal à apprécier le personnage de Jordana, que j’ai trouvé conne et bizarre en plus de détester la gueule de l’actrice l’incarnant (désolée Yasmine Paige mais tu fais partie de ces rares acteurs pour qui j’ai un rejet incompréhensible mais total).

Je retiendrai également la beauté de certaines scènes de Submarine (on se croirait vraiment dans un clip très travaillé) et la BO signée par Alex Turner. Il y a vraiment de la bonne volonté dans Submarine mais pas assez pour me faire accrocher à l’histoire. Pour résumer : j’ai aimé l’ambiance de ce film mais je l’ai trouvé vraiment trop laborieux. J’ai également eu mal à m’attacher au couple Oliver/Jordana. Selon moi, cette histoire n’a pas les qualités nécessaires pour tenir sur la longueur. Dommage car c’était vraiment bien parti !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.