Critique Simetierre, de Stephen King

Durant l’année 2012, j’ai lu mon premier Stephen King : Shinning. Je m’étais promis d’enchainer les œuvres de cet auteur, du moins, de lire les plus connues mais il a fallu attendre la fin de l’année 2013 pour qu’il croise à nouveau mon chemin. J’ai commandé Simetierre sur un coup de tête et je l’ai dévoré en une semaine.

Niveau racontage de l’histoire, je vais être brève car j’imagine qu’on ne m’a pas attendu pour savoir de quoi parle ce livre. En gros, il s’agit de l’histoire de la famille Creed. Louis, médecin, traine femme et enfants (Ellie et Gage) jusqu’à Ludlow car il a un nouveau poste à l’université. L’installation dans leur belle et grande maison se fait dans la joie et la bonne humeur, d’autant plus qu’ils sont bien accueillis par le vieux Jud Crandall, leur plus proche voisin. Ce dernier leur fait découvrir un cimetière des animaux situé non loin de chez eux. Mais quand Church, le chat d’Ellie se fait écraser, c’est un tout autre cimetière que Jud fait découvrir à Louis. Quelques heures plus tard, Church réapparait mais n’est plus tout à fait le même…

Cette histoire de famille et de mort, a priori banale, se change en un cauchemar sans fin à cause du pouvoir et de l’attraction d’un certain cimetière indien. Ah ouais, quand même !!! Je comprends à présent beaucoup mieux pourquoi ce livre fait partie des King à lire absolument. Le moins que l’on puisse dire c’est que Simetierre est un livre franchement prenant et d’une certaine manière, vraiment flippant. J’avoue sans honte que certains passages m’ont pas mal marquée et qu’ils ont tourné dans ma tête un petit moment (notamment la nuit, allez savoir pourquoi… ^^).

J’ai aimé la progression du récit qui se fait très lente dans la première partie pour devenir de plus en plus intense dans la suite et fin du bouquin. Dès les premières pages on se doute forcément que quelque chose va se passer et la tension monte peu à peu jusqu’au bouquet final et à la plongée dans l’horreur pure. Les personnages sont, quant à eux, très crédibles. Cette petite famille n’a rien de spécial mais fonctionne à merveille sur le papier. Sans dire que la psychologie des personnages est hyper élaborée, ils ne peuvent être considérés comme des entités superficielles. Il est donc très facile d’éprouver de l’empathie pour eux et peut être même de s’identifier.

Cela rend la suite encore plus dure, encore plus horrible et encore plus cruelle. Stephen King mélange des thèmes divers comme la perte d’êtres chers, le deuil impossible à faire avec celui des morts-vivants et de la magie indienne. Le tout donne naissance à un roman extrêmement inquiétant. J’ai notamment adoré la première visite au cimetière des indiens avec le passage dans la forêt qui est assez horrible à lire… Par contre, je regrette une certaine baisse de tension dans les derniers chapitres que j’ai finalement eu plus de mal à lire. L’intensité est heureusement de retour dans les dernières pages mais j’ai noté un petit passage à vide au cours de ma lecture…comme si Stephen King faisait un peu de remplissage pour mieux nous étonner dans les dernières pages…

Simetierre reste donc une très bonne lecture et me donne envie de continuer dans ma lancée.

Je pense que 2014 sera plus propice à la découverte des romans Stephen King. Pour Noel j’ai eu son tout dernier ouvrage ainsi que quelques « classiques » tels que Carrie, Marche ou crève ou Salem. Vous risquez donc d’en entendre parler dans les mois à venir…

3 comments

  1. auroreinparis says:

    Je l’ai lu plusieurs fois, la première fois je devais avoir 9-10 ans et ça m’avait fait un effet incroyable, c’est quand même des thèmes difficiles et j’étais impressionnée ! L’ayant relu à l’âge adulte, j’étais moins fascinée mais je reconnais le talent de l’auteur !!

  2. Zofia says:

    Ca me va ! je compte me lancer dans un défi Stephen King (1001 défis…), de mon côté, j’ai acheté Shinning. Ce qui est certain, c’est que quand je lirais celui-là je m’arrangerais pour ne pas être seule ^^
    Zofia Articles récents…Un avion sans elleMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge