Critique série TV – Broadchurch, saison 2

une_defaut1-757431

Il y a presque un an (comme le temps passe vite !!!), je vous parlais de la première saison de Broadchurch. J’aurais pu reprendre le même article (en y ajoutant quelques trucs) pour vous parler de la saison 2 mais je n’aime pas déterrer les vieux écrits, d’où cette nouvelle publication sur Cellardoor.

Avant de me lancer là-dedans, je me demandais franchement ce que la saison 2 pouvait bien nous réserver… J’avais quitté les personnages après une révélation finale assez fracassante mais à part ça, je ne me rappelais plus de grand-chose à vrai dire… Il m’a bien fallu deux épisodes (sur les 8) pour vraiment me souvenir de tout (ce qui s’était passé avant) et de tous (les personnages, leurs rapports, leur passé).

Bien sûr, cette fois il n’est plus question d’enquête (même si, en parallèle, notre cher duo enquête officieusement sur une ancienne affaire qui colle aux basques d’Alec) mais d’un procès avec tout le tralala habituel (car le méchant, qui avait avoué à la fin de la 1ère saison, décide de plaider non coupable) : les avocats (tiens, Charlotte Rampling !), les témoins appelés à s’expliquer, les révélations, les masques qui tombent… Le climat est très très tendu et on se rend vite compte que tous les personnages ont leurs petits secrets à cacher pour des raisons plus ou moins catholiques.

La mise en scène est toujours super soignée, le scénario cohérent et les images, d’une grande beauté. Il est également appréciable de retrouver les personnages (tous plus crédibles les uns que les autres) que l’on avait aimé dans les premiers épisodes mais dans l’ensemble, cette saison n’a quand même pas l’éclat des débuts. On sait qui a fait le coup et on se concentre sur les aléas de la Justice qui ont leur intérêt…sans être passionnants pour autant.

La saison 2 de Broadchurch est une saison très tendue pour nos différents personnages car les enjeux sont grands pour la famille endeuillée : on comprend que toute la ville est en émoi et c’est bien normal. Malgré tout, c’est un peu trop « léger » pour moi. S’il n’y avait pas eu l’autre enquête pour meubler, l’histoire aurait vite été close… Je suis donc vraiment partagée même si je ne déconseille pas le visionnage de ces 8 épisodes, loin de là !!!!

Reste à voir si la saison 3 (qui sera la dernière) comblera à nouveau mes attentes ou pas !

 

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.