Critique série : True detective – saison 2 (8 épisodes)

J’avais adoré la première saison de True detective et même si l’histoire et le casting étaient différents, je ne pouvais pas faire l’impasse sur la saison 2 ! Si je pense avoir préféré la première saison, bien plus mystérieuse, je ne peux que vous conseiller le visionnage de ces 8 épisodes (le dernier fait 1h30) car ils sont efficaces et toujours d’une qualité incontestable !

o-TRUE-DETECTIVE-SAISON-2-facebook

L’histoire

Nous sommes à Vinci, ville fictive, près de Los Angeles. Un homme d’affaires, Ben Caspere, est retrouvé mort sur une aire d’autoroute. L’État réunit alors une unité spéciale pour enquêter sur les circonstances de sa mort : Ray Velcoro, Antigone Bezzerides et Paul Woodrugh. Notre trio va vite découvrir que derrière cette mort se cache une affaire coriace, compliquée et bien plus grande qu’eux. Entre politiciens véreux, policiers corrompus et cartel, ils se sont pas sortis d’affaire !

Le casting

Une bonne saison, c’est déjà un bon casting. Ici, vous avons Rachel McAdams qui campe Antigone « Ani » Bezzerides, Colin Farrell est Ray Velcoro,un policier corrompu au service d’un mafieux local incarné par Vince Vaughn alias Frank Semyon tandis que Taylor Kitsch endosse le rôle de Paul Woodrugh, un gay refoulé qui a bien du mal à sauvegarder l’image du militaire viril amateur de belles filles.

Tous ces personnages sont complexes, pleins de tourments, d’histoires irrésolues. Notre trio de flics central (Antigone + Ray + Paul) a bien du mal à fonctionner dans un premier temps à cause des ego qui s’entrechoquent constamment.

true-detective-saison-2-true-detective-season-2-episode-6-taylor-kitsch-943005

Les critiques presse – température proche de zéro

Je n’ai pas lu la seule critique presse (ou blog) avant d’arriver à la fin de cette série. Je ne sais pas pourquoi, ça ne m’est pas venu à l’idée. Pour écrire cet article, j’ai quand même fait quelques recherches (comme toujours) pour prendre la température et je me suis vite aperçue qu’elle était proche de zéro ! Surprise ! Cette seconde saison est souvent qualifiée de :

bordélique

prétentieuse

fausse

désincarnée

Vous m’en direz tant !!! Bande de grincheux !

Les journalistes pleurnichent sur Nic Pizzolatto qui a eu un an pour nous pondre cette saison 2. « A-t-il paniqué ? » se demandent-ils avec des larmes plein les yeux ? « Comment a-t-il osé nous fournir une galerie de personnages aussi clichés et caricaturaux ? ».

Ce qui est mignon, c’est qu’ils crachent dessus sans vraiment argumenter.

Mon petit avis sur la question (que vous brûlez de connaître, bien entendu)

Il est apparemment de bon ton de dire « saison 1 ? merveilleux !!! », « saison 2 ? honteux !!! ». Mais comme toujours, je ne me laisserai pas influencer par l’avis général. Non non non. Je suis une résistante de la critique moi, messieurs dames ! 🙂

Bon, soyons sérieux.

Je comprends qu’on puisse dire que cette saison 2 est bordélique. Je l’avoue moi même : j’ai souvent été perdue au milieu des intrigues secondaires, des noms, des enjeux de telle ou telle scène. J’ai mis ce trouble sur le fait d’avoir regardé cette série de manière morcelée (je l’ai commencée en juillet, avant de partir en vacances et je l’ai terminée hier soir). C’est parfois compliqué de se souvenir très bien du début…surtout quand les épisodes sont riches en informations.

Et là, de l’information, vous allez en avoir. Il va falloir vous accrocher durant les deux premiers épisodes qui nécessiteront toute votre attention et toute votre concentration. Si vous passez cette étape avec brio, vous devriez vous en sortir pour la suite !

Rachel-McAdam-True-Detective-Saison-2

Les critiques mettent également le doigt sur la qualité des interprétations. Personnellement, j’ai trouvé chaque personnage intéressant et j’ai aimé me plonger dans leurs névroses respectives. Les personnages de la première saison avaient eux aussi leur intérêt mais celui de Matthew McConaughey était quand même sacrément illuminé et j’avais parfois eu du mal avec ses tirades mystico-philosophiques qui, pour moi, ne voulaient absolument rien dire.

Ici, les personnages sont sans aucun doute plus bruts, plus terre à terre, plus physiques.

La seule actrice que j’ai trouvé mauvaise est, contre toute attente,Kelly Reilly. Bien sûr, qu’elle est très belle et tout mais sa prestation, ses mimiques, ses tics, les réactions de son personnage m’ont singulièrement agacée ! Pourtant, elle avait tout pour être crédible dans le rôle de femme de mafieux ! Peut-être est ce son personnage qui veut ça… elle est loin d’être la tête d’affiche donc on en sait forcément peu sur elle.

true-detective-season-2

Esthétiquement, cette seconde saison est aussi belle et soignée que la première. Certes, la première avait peut-être des décors plus impressionnants. Les grands espaces y étaient omniprésents… Cette fois, ils sont beaucoup plus urbains. On traine en ville, on y roule beaucoup de nuit, les banlieues sont moches et pauvres… et le soleil parfois écrasant en journée. L’atmosphère y est moins poisseuse mais la tension est omniprésente, épisode après épisode…sans doute grâce au scénario complexe et équilibré qui met quand même 4 personnages principaux à l’honneur.

En conclusion

Moi aussi, je reconnais que la saison 2 est peut-être un poil en dessous que la première, vraiment excellente. Néanmoins, il ne faut pas oublier que la saison 1 reste la saison 1 et que l’histoire et les décors DEVAIENT FORCEMENT être différents dans ces nouveaux épisodes. Bye bye les marais et les sacrifices rituels. Ceux et celles qui n’ont pas fait le deuil de ça seront forcément déçus. Jugée à sa juste valeur, cette seconde saison n’a absolument pas à rougir de son contenu, loin de là !!!!

10 comments

  1. Zofia says:

    Je ne me suis pas encore penchée sur cette saison mais c’est vrai que j’ai trouvé les critiques presse extrêmement sévères… ça m’a un peu étonné d’ailleurs. Après ils disent que la saison 2 est bordélique mais bon la saison 1 n’est pas un modèle de limpidité non plus ! ça s’emboite mais y a des moments où c’est un peu flou aussi. Il faut qu’on s’y mette mais on a trooop de trucs toujours à voir ^^
    Zofia Articles récents…RAT a week, 14 au 20 septembreMy Profile

    • Audrey says:

      Oh oui, ça c’est clair ! La saison 1 est pas toujours très claire ! Mais je sais pas… je sais pas vraiment ce qu’attendait les gens avec cette saison 2. Peut-être qu’on leur serve à nouveau la même histoire, qui sait ? ^^

  2. Acr0 says:

    Je suis beaucoup moins charmée que toi… J’ai trouvé que l’intrigue était très molle, les personnages pas réellement travaillés (au point où je ne me suis pas du tout attachée). Je pense que ce qu’il y a de plus réussi dans cette saison 2, c’est le générique. Et pourtant, il y avait du beau monde au casting. Et je n’avais pas lu non plus d’avis sur cette nouvelle saison avant de la suivre 😉 Je suis d’accord, il fallait une autre « histoire » à raconter et ne pas reprendre la même sauce que la première.
    Acr0 Articles récents…CHEVALIER Chloé – Récits du Demi-Loup ~ Véridienne, tome 1My Profile

    • Audrey says:

      Je ne me considère absolument pas comme quelqu’un de « bon public ». Il n’y a qu’à lire mes critiques, je suis rarement enthousiaste à 100%.

      Mais sincèrement, je ne comprends pas pourquoi cette saison est si mal passée auprès de tant de gens. Pour moi, ça reste quand même le haut du panier niveau séries.

      De toute manière, on ne peut pas tous avoir le même avis … 🙂 Et je n’ai pas dit que cette saison était parfaite hein, loin de là !

      Mais quand tu dis que les personnages n’étaient pas travaillés, tu veux dire quoi ?

  3. Zofia says:

    Oui je pense que c’est ça, les gens avaient des repères avec la saison 1 et ils s’attendaient plus ou moins à quelque chose de semblable. J’ai l’impression qu’elle s’est faite injustement détruire par la critique alors qu’il y a, à mon avis, bien pire niveau série. Mais ça ne correspondait pas à ce qu’ils s’étaient imaginés.
    Zofia Articles récents…RAT a week, 14 au 20 septembreMy Profile

    • Audrey says:

      Peut être que la saison 1 avait, de toute manière, mis la barre trop haut. J’imagine que certaines critiques sont fondées. Mais je trouve ça quand même injuste ! J’ai trouvé très peu de critiques allant dans mon sens et je me sens seule ! J’ai l’impression d’être une cruche et d’avoir tout gobé avec le sourire… mais bon, tant pis ! Je vais pas m’excuser d’avoir passé un bon moment 😉

  4. Zina says:

    J’ai tenté d’attaquer cette nouvelle saison mais je n’ai pas réussi à rentrer dans le 1er épisode. Ton avis me donne envie de retenter l’expérience et de recommencer quand je serai moins fatiguée !

    • Audrey says:

      Avec True detective, j’ai aussi beaucoup de mal à commencer et donc, à rentrer dans l’histoire. J’ai eu ce sentiment lors de la 1ère saison puis j’ai adoré la suite… Et là, j’ai trouvé que tout était quand même bien compliqué sur les bords !

      Mais avec les séries, je me laisse toujours 2 ou 3 épisodes avant de me faire un avis parce qu’on sait jamais ! Du coup, je t’engage à continuer la série ! Mais selon beaucoup de monde, tu ne rates pas de chef d’oeuvre non plus donc je ne force pas ! 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge