Critique série Taboo [saison 1]

Produite par Ridley Scott (rien que ça !) et écrite par Steven Knight et Tom Hardy, la série Taboo comporte une saison de 8 épisodes et a été renouvelée pour une seconde.

Résumé

Considéré comme mort depuis des années, James Keziah Delaney refait surface à Londres en 1814, après 10 ans passés en Afrique. De retour en possession de diamants acquis illégalement et bien décidé à venger la mort de son père, il va refuser de vendre ce qu’il reste de l’héritage familial à la Compagnie britannique des Indes orientales et se mettre en tête de bâtir son propre empire de négoce et de transport. Mais James, qui va rapidement comprendre qu’il a de nombreux ennemis, va devoir naviguer bien des eaux troubles pour rester en vie et parvenir à ses fins.

Mon avis

Après avoir éprouvé pas mal de curiosité au sujet de la série, j’ai failli ne pas la commencer du tout à cause de critiques franchement pas engageantes sur allociné. Certains téléspectateurs allant jusqu’à dire que la série était creuse, que le côté « mystique » était ridicule, que Tom Hardy était en mode narcissique de A à Z… [sachant qu’il est à l’origine du projet, c’est vrai que… si tu l’aimes moyen, tu peux en être agacé].

OK.

Toi qui me lit, tu es en droit de ne pas aimer (c’est d’ailleurs peut-être le cas ?) mais y a quand même des limites à la mauvaise foi non ? Dire qu’une série telle que Taboo est creuse, sans rythmes, sans enjeux, c’est quand même… fou, non ? Dire que Tom Hardy est narcissique est également complètement vain, surtout quand on voit ce qu’il a fait du personnage principal ! Et je ne suis pas une fangirl de l’acteur, qu’on soit d’accord ! Mais il y est franchement époustouflant, même dans ses silences. Moi, j’adore !

Et j’adore cette première saison car j’y ai trouvé, en vrac :

  • une histoire passionnante, sombre et mystérieuse,
  • des personnages extrêmement charismatiques,
  • une excellente reconstitution historique, celle du Londres de 1815 (ce n’est pas encore l’époque victorienne mais bon, ça se rapproche de mon décor de prédilection <3),
  • une qualité visuelle de dingue avec des images absolument magnifiques, des plans soignés,
  • une véritable tension, avec des pistes qui s’entremêlent les unes aux autres,
  • un traitement non manichéen des personnages,
  • un très bon casting car il n’y a évidemment pas que Tom Hardy. Oona Chaplin m’a bien plu mais j’ai beaucoup aimé retrouver Jessie Buckley que j’avais vu dans Guerre et Paix.
  • et une touche de mystique pas forcément désagréable, malgré mes craintes.

A mes yeux, Taboo est une série originale, pas formatée pour deux sous et la saison 2 s’annonce très différente et très prometteuse. Moi ça me plait beaucoup, tout ce mystère autour du personnage de James, ça donne tellement envie d’en savoir plus ! Et puis j’aime tellement les histoires de vengeance à la base que la base de l’intrigue ne pouvait que me plaire !

Tout ce qui touche aux relations familiales est également passionnant. Les relations très particulières de James avec sa demi-soeur, le drame du décès maternel, le fantôme du père qui plane encore sur ceux qui restent… C’est complexe, torturé au possible !

En bref, je conseille Taboo,

  • A ceux et celles qui aiment ou supportent Tom Hardy car toute la série tourne autour du personnage qu’il incarne,
  • Aux amateurs de séries historiques,
  • A ceux qui aiment les ambiances sombres et poisseuses du Londres du XIXème siècle,
  • A ceux qui recherchent une série mature, pas forcément survoltée mais avec un véritable fond.

7 comments

    • Audrey says:

      A mon humble avis, il y a des séries pour tous les publics et ceux qui râlent n’étaient tout simplement pas la cible. Après, on a le droit d’être déçus par une série, c’est légitime mais aller taper sur l’acteur principal ou sur le prétendu vide du scénario, je trouve ça un peu vain…

    • Audrey says:

      Oui c’est clair ! Je l’aimais bien mais sans plus jusque là et maintenant, il risque de faire partie de mes petits préférés ! 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge