Critique série : Scream queens (saison 1)

12313514_976532482419539_1842053703070497381_nVous connaissez Ryan Murphy ? Non ? Mais si ! Ce gars a créé la série Nip/Tuck. Il est également à l’origine de la série Glee et de la série American Horror story. Dernièrement, ils nous a proposé la première saison d’une toute nouvelle série : Scream queens.

Au programme : 13 épisodes d’une quarantaine de minutes.

Le genre ?

La comédie horrifique ! Il y a de l’horreur, bien sûr mais surtout de la comédie, beaucoup d’absurde et des blagues qui étaient franchement à mon goût. Les personnages sont tous plus tarés les uns que les autres et le casting, plutôt sympa (et puis je retrouve ma chouchoute Emma Roberts et ça, c’est toujours agréable).

L’histoire ?

Grace Gardener débarque sur le campus de l’université Wallace. Elle souhaite intégrer la maison des « KKT » (Kappa Kappa Tau) dirigée par la très snob et mince et populaire Chanel Oberlin. Mais au cours d’un test d’initiation pour rejoindre la sororité, un mystérieux tueur déguisé diable rouge (mascotte de l’université) attaque et tue l’une des candidates. À la suite de cet événement, l’université va être frappée par une série de meurtres qui pourrait être liée à un crime horrible qui a eu lieu au sein des « KKT » en 1995, soit vingt ans auparavant. Grace enquête. A moins que ce soit elle la tueuse ? Doit-on se méfier de la cruelle Chanel ? Et la doyenne ne semble pas être un ange non plus…

12314192_976433595762761_8355083559229947909_o 12322453_976433505762770_5673242179482387904_o 12339278_976433519096102_5772117568202727891_o

Mon avis

C’est évident : Scream Queens ne plaira pas à tout le monde. Il faut aimer le second degré (voire le 1000ème degré), l’absurde, le délire le plus total. Et aimer l’ambiance des films d’horreur, bien sûr.

La série s’affirme dès le premier épisode comme une série décalée, proche de la satire des films d’horreur. On peut penser à un Scary Movie version série (mais en beaucoup moins vulgaire).

Chaque épisode amène sont lot de situations absurdes et les attaques (manquées ou pas) du tueur donnent naissance à beaucoup d’interrogations. Celui ou celle qu’on soupçonnais dans un épisode se révèle finalement innocent, les pistes se multiplient et il est bien difficile d’arriver à faire le tri entre les différentes suspicions.

Mais plus que l’intrigue policière, ce sont les personnages qui me rendent cette série sympathique. Chanel, jouée par Emma Roberts est un personnage génial, une grosse garce avec à ses basques Chanel n°2, Chanel n°3 et ainsi de suite… Sorte d’amies-faire-valoir-sans-nom qu’elle domine de toute sa hauteur (car Chanel se sort jamais sans ses talons de 12 cm, jamais !). Mais il y aussi son mec, Chad, vraiment très con, la policière Denise, et la doyenne jouée par Jamie Lee Curtis qui trouve là une excellent rôle. Sans oublier Gigi, celle qui est restée bloquée dans les années 80-90 et qui porte des fringues improbables…

 12322758_976433649096089_8088401522014816345_o 12365927_976433689096085_9194974881095908688_o12322415_976433509096103_5425736754569495542_o

Malheureusement, les derniers épisodes de la saison sont clairement moins bons que les premiers. L’histoire s’essouffle un peu, le suspens devient bien trop long et les bonnes blagues sont un peu moins fréquentes.En somme, vers la fin, la série se prend beaucoup plus au sérieux et perd un peu son intérêt !

….ça vous tente ?

Je vous conseille de bien vous renseigner sur la série avant de la commencer, histoire de ne pas être déçu à cause d’attentes déplacées. Ce n’est pas une série horrifique, pas plus qu’une bluette sur la vie à l’université. C’est le mélange des deux.

Pour moi, un bon moment de détente !

2 comments

    • Audrey says:

      Je ne sais pas trop s’il y aura une saison 2.
      La série a eu des mauvaises audiences sur les derniers épisodes. Mais s’il y a une seconde saison, cela sera dans un autre lieu et avec un autre casting, à part quelques survivants de la saison 1.
      Un peu comme le principe de la série american horror story où chaque saison a son histoire et son époque… avec des acteurs qui reviennent de manière récurrente (mais jamais dans le même rôle).
      .

Laisser un commentaire

CommentLuv badge