Critique série Les piliers de la terre

pillars-of-the-earth1Il y a environ 1 an et demi, je crois, j’étais au cœur d’une grosse panne de lecture. J’avais accumulé les livres, sans passion, et j’avais terriblement envie d’un coup de cœur. D’une belle rencontre livresque. Depuis, j’ai eu un coup de foudre pour l’époque victorienne, sous toutes ses facettes, bonnes et mauvaises et j’apprécie terriblement les romans qui se déroulent à cette époque-là.

Avant d’en arriver là, j’ai ouvert pas mal de bouquins censés me transporter de joie.En faisant une recherche google du genre « les bouquins à lire absolument », je suis tombée sur les mots de lecteurs qui parlaient avec beaucoup d’amour du roman de Ken Follett… Il ne m’en fallait pas plus pour plonger dans Les piliers de la terre !

Pourtant, environ 200 pages plus tard, je le refermais pour toujours (ou pas).

Oui je sais ! Sacrilège ! Je n’ai pas terminé Les piliers de la terre pourtant j’ai eu le temps de comprendre pourquoi il avait plu à tant de lecteurs. L’histoire est loin d’être sans intérêt, les personnages m’ont paru intéressants.  Les piliers de la terre m’a semblé être une œuvre de grande importance, un grand roman, un roman dense…. Certaines scènes m’ont marquée… mais ce n’est ABSOLUMENT pas mon truc. L’époque ne me correspond absolument pas, il y a trop de violence dans ce Moyen-Age, l’histoire m’a paru terriblement sombre et désespérée (oui oui, celle qui écrit ça est bien la même fille qui s’est délectée d’un roman sur Jack L’éventreur, vous ne rêvez pas…).

Dernièrement, j’ai quand même décidé de voir la mini série qui en est tirée.

les-piliers-de-la-terre-06-eddie-redmayne-7095798uhpxq

Résumé

Passion et complots dans l’Angleterre du XIIème siècle. Maud, la fille du monarche Henri 1er, se dispute la succession au trône avec son cousin, Stephen. Une lutte de pouvoir qui cause des tensions et déchire le royaume. L’évêque Waleran Bigot et les Hamleigh en profitent pour tirer avantage de la situation et satisfaire leurs propres ambitions. Au milieu de cette guerre, le Prieur Philip doit surmonter les innombrables obstacles pour assurer la construction de la cathédrale de Kingsbridge. Face à l’ampleur de la tâche, il peut heuresement compter sur le maître-maçon Tom Builder, son beau-fils Jack, et jeune Aliena. Ensemble, ils vont se serrer les coudes pour réaliser leur rêve…

Mon avis

En 2010, Starz nous proposait une mini série historique adaptée du célèbre roman. Comme expliqué plus haut, je ne pourrais pas juger de l’excellence de la reconstitution MAIS je pense qu’un total de 8 épisodes de 45 minutes en moyenne était plus ou moins ce qu’il fallait pour faire honneur à ce pavé. A mon avis, il est impossible d’en faire un film sans zapper une bonne partie des événements.

D’emblée, j’ai bien aimé le générique de la série. Esthétiquement, il est très beau, on dirait une fresque animée et la musique qui l’accompagne est magnifique.

J’accorde toujours BEAUCOUP d’importance aux génériques des séries, pas vous ?

Deuxième point qui m’intéressait tout particulière : le casting !

Matthew Macfadyen, bien entendu, mais également Eddie Redmayne ou Donald Sutherland. Oui, il y a du beau monde.

les-piliers-de-la-terre-03-donald-sutherland-robert-bathurst-7095808yhjlaMalgré tous ces premiers bons points, j’avoue humblement que j’ai eu énormément de mal à rentrer dans la série. J’ai trouvé le premier épisode intéressant car il m’a rappelé des souvenirs de lecture mais ensuite, j’ai été perdu au milieu des personnages et des intrigues politico-religieuses… J’ai trouvé que c’était un poil confus et brouillon.

De plus, même si je suis bien loin d’être une spécialiste et que je dis sans doute des bêtises, j’ai également trouvé la réalisation lourdingue (comment qualifier autrement le ralenti quand Jack aperçoit sa chère et tendre pour la 1ère fois ?). Le rythme m’a paru haché (même si là, ça vient plutôt du montage). Dans le même ordre d’idées, la fracture entre les BONS personnages et les MÉCHANTS personnages m’a semblé un peu trop appuyée et manichéenne. Dans un souci de simplifier les choses, de nous donner des repères clairs et d’avancer plus vite dans l’histoire ? Peut-être. Les gentils sont beaux, les méchants ont un physique… plus difficile à porter. Ok, je généralise et certains sont plus nuancés et ambigus mais quand même, c’est l’impression que j’en ai eu.

Sam Claflin, left, plays Richard, Donald Sutherland is Bartholomew and Hayley Atwell is Aliena in the Starz Originals event series "The Pillars of the Earth," based on the Ken Follett bestseller and airing this summer on Starz. Photo credit: (C) 2010 Egon Endrenyi.  (PRNewsFoto/Starz Entertainment, Egon Endrenyi)

 

Mais bon. Malgré ces bémols, je me suis quand même laissée prendre au jeu. L’ensemble est évidemment très divertissant et d’épisode en épisode, on a envie de connaître la suite. Je trouve que l’histoire gagne en clarté dans la seconde partie ou alors c’est moi qui ai fini par rentrer dans l’histoire. La tension est de plus en plus forte, les enjeux se dessinent plus clairement et on se prend d’affection pour les personnages.  Forcément, Jack et Aliena m’ont beaucoup plu et j’ai été impressionnée par tout ce qui concernait la vie et les difficultés de ces bâtisseurs de cathédrales… (non mais quel chantier de ouf !!!).

En somme, pas un coup de cœur mais une mini série à voir !

6 comments

  1. sanasan says:

    (comment qualifier autrement le ralenti quand Jack aperçoit sa chère et tendre pour la 1ère fois ?). Je suis morte de rire là !! Ouais ok ça se voit pas 😉 Non mais franchement !! C’est bon pour la romance ça !! 😉 ça fait tellement cliché que je comprends que cela t’ai interpellé. Ceci dit, tu as titillé ma curiosité. A ma grande honte, je n’ai pas lu le roman et pas vu non plus la série. Mais cette dernière me tente vraiment (probablement pour le casting)
    sanasan Articles récents…Une troublante innocence de Margaret MooreMy Profile

    • Audrey says:

      héhé ! ^^
      La scène est très clichée mais le reste de leur romance est très bien, ça devrait te plaire ! Toi qui aimes bien Eddie Redmayne tu devrais te laisser séduire car il a l’un des rôles les plus intéressants et prend de plus en plus de place dans l’intrigue.

    • Audrey says:

      Je me demande comment j’ai fait pour ne pas la voir plus tôt cette série mais je t’avoue que j’ai longtemps ignoré son existence !

  2. Zofia says:

    Je n’ai jamais lu non plus Les piliers de la terre même si c’est un titre qui revient trèèèèès souvent !
    Il faut dire que mon expérience avec Ken Follett ne s’est pas bien passée : j’étais au lycée et j’ai eu en mains Le troisième jumeau qui commence par un ou plusieurs viols je me rappelle plus bien, et du coup, ça ne m’avait pas engagé à poursuivre ma lecture…
    C’est peut-être un tort mais bon. En tous les cas, j’ai l’impression que le livre comme la série sont des gros pavés avec beaucoup de péripéties et de personnages.
    Zofia Articles récents…La maison dans laquelle de Mariam PetrosyanMy Profile

    • Audrey says:

      Oups j’avais jamais vu ton commentaire, désolée !
      Oui tu m’étonnes, c’est une drole d’entrée en matière !
      Perso, cet auteur ne me tente pas trop pour le moment, on verra plus tard !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge