Critique série Girls (saisons 1 à 4)

Au début de l’année 2011, Lena Dunham créé la série Girls. Elle en est également la productrice (entre autres producteurs, on trouve également Judd Apatow) et réalise certains épisodes.

hbo-s-girls-is-the-best-new-tv-show-of-2012Elle s’offre également l’un des rôles principaux, celui d’Hannah.

Hannah_season_4Au début de la série, Hannah Horvath, la vingtaine, fraîchement sortie de la fac, se fait couper les vivres par ses parents qui l’entretenaient jusque là. Celle qui se veut écrivaine et qui se caractérise par son grand égoïsme va enchaîner les galères pro et amoureuses. Hannah n’est pas vraiment un personnage sympathique : dotée d’un physique qu’elle considère elle même comme « difficile », elle s’habille toujours comme un sac, elle ne pense qu’à sa gueule et surtout, elle a cette espèce d’insolence agaçante qu’ont souvent les gosses de riches qui n’ont jamais eu qu’un seul souci : savoir où ils allaient sortir le vendredi soir.

Jessa Marnie shoshanna-shapiro-profile

Hannah a trois grandes amies (de gauche à droite) :

  • Jessa : légèrement bohème, instable, peintre et accro à certaines substances… Dans les 2 premières saisons, elle passe son temps à disparaître de la circulation et semble toujours revenir d’un voyage à l’autre bout de la planète.
  • Marnie : au début de la série, elle est en couple depuis 4 ans avec Charlie et a un vrai boulot ce qui lui donne un statut à part : considéré comme plus mature, plus posée, limite chiante, elle va finalement perdre son mec et son job en un claquement de doigts. Sa vie toute tracée va prendre un cours différent.
  • Shoshanna : c’est la cousine de Jessa et la plus jeune du groupe. Au départ, elle a seulement 21 ans, est vierge et se caractérise par sa grande naïveté. J’ai lu une interview de Lena Dunham qui expliquait à la base, Shosh  était censée être un personnage secondaire mais qu’elle a finalement été plus développée, notamment grâce à l’actrice qui l’incarne.

577879_2.1Raygirls-041614

Mais dans Girls, il y a aussi des hommes et notamment trois personnages récurrents. Ils sont loin d’être sous-traités.

  • Adam : il commence par être le plan cul d’Hannah puis deviendra son petit ami. De franchement bizarre et dégénéré dans les deux premières saisons, il se révèle beaucoup plus complexe. Il cherche à être acteur mais ses projets artistiques passent un peu au second plan à partir de la saison 4.
  • Ray : c’est le premier amour de Shoshanna, bien qu’il ait 11 ans de plus qu’elle. Pas vraiment ambitieux, assez terne, il va prendre (tardivement) sa vie en main. Je ne l’aimais guère au départ mais sa gentillesse le rend particulièrement attachant au fil des épisodes.
  • Elijah : il était en couple avec Hannah quand ils étaient au lycée. Depuis leur rupture, il est gay. De saison en saison, il redevient proche de son ex mais… seulement en tant que meilleur ami bien entendu ! Il sera de toutes les galères et va même venir habiter avec elle lorsqu’elle quitte NY et tente de retourner à la fac.

Actuellement, je suis en train de regarder la saison 5 (qui se passe en partie au Japon!!) mais cette dernière étant en cours, je n’ai pas pu résister à faire un point Girls avant de faire un article sur cette dernière.

Pourquoi il faut regarder Girls ?

  • Déjà, pour vous divertir !

J’ai découvert cette série en lisant des commentaires d’internautes sur la série Love dont je vous avais parlé il y a quelques temps. Ces derniers disaient que les thèmes de Love (les relations amoureuses, les galères professionnelles des jeunes adultes d’aujourd’hui) n’étaient finalement que la redite des thèmes déjà évoqués dans Girls.

Girls a également été comparé à Sex and the city pour la simple et bonne raison que l’histoire met en scène 4 copines et que le tout se passe à New York. Je n’ai jamais regardé cette série (culte pour beaucoup de filles/femmes) mais je sais que les deux séries ont des ingrédients similaires. Dans le pilote de Girls, Jessa débarque dans la chambre de Shoshanna et s’ensuit un cours dialogue sur le poster de Sex and the city affiché au mur :

Soshanna :Le poster te plaît ?

Jessa : J’ai pas vu ce film.

Soshanna : Seulement la série ?

Jessa : C’est une série ?

Soshanna : Oh, tu plaisantes ? C’est comme ne pas être sur Facebook.

Jessa : Je n’y suis pas.

Hommage ou ironie ? A vous de trancher. Pour ma part, j’en conclus une volonté de se désolidariser de Sex and the city sans pourtant renier une sorte d’héritage. Le fait est que les histoires racontées dans les deux séries ne sont pas les mêmes et surtout, l’époque a changé. Sex and the city, c’est quoi ? La fin des années 90/début années 2000 ? Girls est forcément ancré dans notre époque avec les réseaux sociaux et tout ce qui s’ensuit.

  • Pour rigoler

Girls n’est pas toujours drôle mais les dialogues sont TOUJOURS très bien écrits. Et ça me plait. Les personnages sont assez hauts en couleurs, Hannah en tête mais elle est suivie de près par Jessa qui accumule les situations rocambolesques. Notons à ce propos que la série est parfois très crue, aussi bien dans ses mots que dans ses images. Je fais notamment référence aux scènes de sexe dans les 2 premières saisons. Après, ça se calme considérablement.

  • Pour ENFIN voir une série où tu ne croises pas un mannequin à tous les coins de rue

Girls a un avantage : à quelques exceptions près, les acteurs ne sont pas des gravures de mode. Cela donne une dimension assez réaliste à la série. Dites adieu aux physiques lisses, vous allez en prendre plein les yeux ! ^^

  • Parce que la BO est super sympa et m’a permis de découvrir quelques groupes cool !

5 comments

  1. Zofia says:

    Ça a l’air sympa ! a priori je ne serais pas allée vers cette série de moi-même, mais les personnages ont l’air intéressants. Et c’est sur que des physiques « normaux » font du bien ! par exemple, je finis la saison 3 de Vampire Diaries, et c’est déprimant, ils sont tous beaux !! tu finis un épisode, il vaut mieux éviter un miroir ^^
    C’est des épisodes de 20 ou 40 min ?
    Zofia Articles récents…RAT a Week, Winter Edition, suivi semaine 2My Profile

    • Audrey says:

      Vampire Diaries j’ai suivi pendant un moment… mais j’ai finalement été lassée car je trouvais que l’histoire tournait en rond. Malgré tout, je vois tout à fait ce que tu veux dire : ce sont tous des putains de mannequins ! Évidemment qu’il y a des gens beaux dans la vie mais pas autant !!

      Les épisodes durent entre 25 et 28 minutes !

  2. Kitsy says:

    Je ne connaissais cette série que de nom et je ne m’y étais jamais intéressée plus que ça. Mais là tu me donnes quand même sacrément envie de la découvrir ! Ca a l’air vraiment drôle ! Je crois que je vais m’y mettre du coup (bon d’abord j’ai plein de séries en retard XD).
    Kitsy Articles récents…Madame Bovary (Gustave Flaubert)My Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge