Critique Là où elle repose, Kimberly McCreight

J’ai reçu ce roman dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire grâce à :img_logo_classic2013

Je les remercie vraiment car j’ai beaucoup aimé cette lecture ! Je remercie également les Éditions du Cherche-Midi pour ce bel envoi.

9782749148731web

Résumé

À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables.

Mon avis

Là où elle repose est un roman que j’ai envie de définir par deux termes : intense ET efficace.

J’aime quand les enquêtes sont faites par des personnages qui ne sont pas des policiers et Molly, même si elle est journaliste (ce qui pourrait être un plus non négligeable pour enquêter), était jusque là plus accoutumée à gérer les pages culturelles que les pages faits-divers ce qui la rend novice en matière d’investigation. Le personnage, en plus d’être peu expérimenté, a été marqué par un drame personnel et s’en trouve d’autant plus fragilisé, autant de points qui nous font dire, dès le départ que…c’est pas gagné.

Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est qu’il nous fait constamment nous poser des questions. Au fur et à mesure des chapitres, ces interrogations s’accumulent, s’accumulent encore et aucune réponse ne semble pouvoir nous être donnée… avant un certain stade.

J’ai aimé la construction du roman que j’ai trouvé très originale avec une alternance de points de vue, des extraits d’articles de journaux, les commentaires des internautes, des extraits de journal intime, et autant d’informations qui permettent de mieux connaître Molly, le passé de la ville où elle s’est installée avec sa famille ainsi que toutes les ramifications qui la relient aux personnages qui sont tous, plus ou moins, liés au drame dont il est question ici.

Si j’ai beaucoup aimé les personnages, l’univers dans lequel ils évoluent (il y a une vraie ambiance dans ce roman !) et le travail de l’auteur pour mener son intrigue, bien construite et palpitante, je ne peux pourtant pas dire qu’au final, le récit de ce roman est saisissant. C’est un drame ordinaire qui se joue sous nos yeux. Cela fait la force du roman (le côté « familier ») mais également sa faiblesse parce que ce n’est pas le genre d’intrigues dont je me souviendrai dans 10 ans je crois… Néanmoins, cela reste un excellent thriller que je conseille VRAIMENT aux amateurs du genre.

Pour lire la critique de L’ancre littéraire d’une blondinette, cliquez !

111930292_o

 

 

 

 

6 comments

    • Audrey says:

      Il est VRAIMENT très agréable à lire c’est vrai ! 🙂
      J’arrêtais pas d’y penser et j’avais toujours envie de savoir la suite quand je le reposais !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge