Critique [Rec 3] Genesis

Sortie : 04/04/2012

Note : 2/5

Le résumé : Passionnément amoureux, Koldo et Clara se marient aujourd’hui. Comme tous les futurs mariés, ils espèrent que la journée va être magnifique et que leur soirée sera parfaite. Alors que la fête bat son plein, un vent de violence traverse la somptueuse salle des fêtes : les invités semblent atteints par une sorte de maladie qui les poussent à se dévorer (et à se contaminer) les uns les autres. Séparés par le mouvement de panique qui s’ensuit, les amoureux chercheront à se retrouver…souvent au péril de leur vie.

Ce que j’ai aimé : ô surprise ! Rec 3 est très différent des autres opus de la saga : il est drôle ! Non, il ne s’agit pas d’une comédie pour autant, je vous rassure. Force est de constater que le ressort comique est pourtant bien présent, notamment dans la manière de tuer les infectés. Le jeune marié en armure médiévale, l’animateur pour enfants déguisé en « John l’éponge », l’infecté tué à coup de mixer dans la cuisine… tout cela prête à sourire.

Le cadre est bien choisi et le coup du mariage qui vire au cauchemar… est tout à fait réjouissant. On imagine bien la situation et le drame de voir ses amis et sa famille s’entretuer au sens propre.

Les infectés sont également parfaits, ils font flipper, on y croit oui mais…

Ce que je n’ai pas aimé : Sacrilège ! Pour moi, Rec = film tourné caméra au poing. Or, après quelques minutes tournées selon cette technique, Rec 3 redevient un film à la mise en scène très classique…bye bye la petite caméra. Nous n’aurons plus la surprise de voir un infecté surgir dans le cadre. Première déception. De plus, qui dit film d’horreur, dit : PEUR ! Or, Rec 3 est absolument inoffensif. On ne sursaute pas une seconde, on n’éprouve aucun stress. Bref, on attend que ça se passe devant notre écran. Pour finir, j’ajouterai que l’absence cruelle de scénario se fait bien ressentir au profit d’une histoire d’amour romantico-gore entre les deux protagonistes. On insiste bien dessus et ça devient… aussi dégoulinant que les cadavres disséminés un peu partout dans le jardin…

En bref : Rec 3 est sans vraiment beaucoup d’intérêt et nous fait subir une très longue scène d’introduction durant laquelle… on s’ennuie ! Malgré tout, si la première demi-heure vaut le coup d’être regardée, le reste nous laissera plus ou moins indifférent. Il serait peut-être temps d’arrêter d’exploiter le même filon…

2 comments

    • petiteconne says:

      Je crois qu’en effet on peut largement se contenter de voir le 1er et basta! Mais jétais quand même curieuse de voir ce que donnait celui là, j’avoue!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.