Critique Pure

Non, je ne suis pas (déjà) de retour 🙂 Je vous avais dit que je reviendrai uniquement pour mes services presse mais finalement, je fais une entorse à ces déclarations en revenant avec une critique de films.

Pour tout vous dire, je suis toujours dans mes réflexions pour essayer de savoir comment retrouver l’amour de bloguer. J’ai déjà pris quelques décisions et décidé d’arrêter définitivement les critiques de séries et de films SAUF en cas de coups de cœur. Soit ce qui mérite, du moins à mes yeux, que je prenne le temps d’écrire dessus.

Comme si je passais du concept : « Je vous parle de tout ! » à « Je vous parle de ce qui a compté pour moi ». Une décision qui signerait (entre autres) l’arrêt de mort des critiques systématiques et notamment des critiques groupées qui me prenaient trop de temps sans m’amuser pour autant.

Mais revenons au film dont je veux vous parler aujourd’hui.

Pure est un film suédois sorti en 2009. Certes, j’aime bien la Suède mais la grosse motivation pour voir ce film était bien évidemment la présence d’Alicia Vikander. Si vous me connaissez un peu, vous savez que je la considère comme l’une des meilleures actrices de sa génération. Je suis fan fan fan !

Dans ce film, elle incarne Katarina, 20 ans. Coincée entre une mère un rien dépravée (le genre d’épave sur laquelle tu as du mal à compter) et un fiancé pas méchant mais pas hyper passionnant (en gros, qui passe sa vie devant la télé), Katarina se met tout simplement à rêver d’ailleurs et surtout, de culture… Un jour, alors qu’elle cherche un clip sur Youtube, elle tombe sur un morceau de Mozart qui va la bouleverser et d’une certaine manière, changer sa vie. Avec pas mal de chance, un peu de mensonge et beaucoup de culot, elle arrive à se faire engager comme réceptionniste à la salle de concert de la ville et entame une relation avec un chef d’orchestre marié.

Mais le parcours est semé d’embûches pour qui souhaite pénétrer un univers élitiste.

J’adore les histoires de luttes des classes, les récits qui parlent de ces fameuses « barrières culturelles » dures à franchir pour qui vient « d’en bas » et souhaite s’élever au dessus de sa condition. Je crois qu’on a tous des exemples de ce genre de profils dans la littérature classique mais moins de références me viennent pour ce qui est du cinéma (bien que ce soit loin d’être un thème rare, on est d’accord).

Si Pure m’a touchée, c’est parce qu’il s’agit du parcours d’une toute jeune femme. Une jeune femme de notre époque. Mais pas n’importe quelle jeune femme…

Ce qui est intéressant avec Katarina, c’est son ambivalence, ses contrastes. C’est un personnage terriblement complexe et ce, malgré son jeune âge.

Au début du film, elle affirme à l’assistance sociale qui la suit qu’elle veut autre chose, qu’elle veut redevenir « pure » et l’on comprend que les rumeurs, qui disent que tout Göteborg lui est passé dessus, ne sont peut-être pas loin de la vérité…. Il devient vite évident que Katarina a un passé trouble, que ce n’est pas quelqu’un de « bien sous tous rapports » mais cela ne rend pas sa quête d’absolu moins intéressante, bien au contraire. Katarina est constamment sur le fil, entre raison et folie et l’excellente Alicia Vikander traduit avec subtilité cette complexité.

Pure est un film « violent », un film dur qui parle de l’impossibilité d’échapper au carcan de l’éducation et du milieu social dans lequel on nait. L’accès à la culture, la misogynie, l’hypocrisie sociale, le désir de se changer pour plaire à l’être aimé… autant de thèmes passionnants !

Pure est également un film qui parle de l’Art et de la place qu’il occupe dans nos vies. On comprend vite que la musique classique est plus qu’un simple passe temps pour l’héroine qui la consomme comme on consommerait une drogue : avec avidité, presque avec folie… Elle devient une échappatoire pour elle et autant d’occasions de s’échapper d’une réalité trop dure.

Je recommande Pure :

  • à ceux qui veulent voir les débuts d’Alicia Vikander au cinéma,
  • aux fans de films d’auteur touchants et plus denses qu’ils n’y paraissent,
  • à ceux qui ont déjà pleuré en écoutant Mozart ou je ne sais quel autre compositeur.

8 comments

    • Audrey says:

      La réalisatrice a tourné un nouveau film avec Alicia Vikander qui devrait sortir prochainement 🙂 Et Eva Green. Donc je suis heureuse ! ^^
      J’espère que celui ci te plaira si tu le vois en tous cas.

  1. A-Little-Bit-Dramatic says:

    J’espère que tu retrouveras la motivation pour bloguer et ton idée de sélectionner et de ne plus forcément faire des chroniques systématiques est peut-être le bon moyen.
    En tous cas, quand le coeur n’y est plus, rien ne sert de se forcer. 😉 J’espère cependant continuer à te suivre, ici ou ailleurs et échanger avec toi parce que tu es une blogueuse avec laquelle on prend plaisir à discuter et dont les conseils sont toujours judicieux. Et nous avons sensiblement les mêmes goûts, je trouve peu de gens qui partagent les mêmes lectures que moi donc c’est forcément enrichissant d’échanger avec toi ! ! 🙂

    En attendant, j’espère que ta pause et l’été vont te permettre de t’aérer le cerveau et de penser à autre chose ! ^^

    Pour en revenir à ta chronique, eh bien n’étant pas cinéphile, je n’ai pas vu ce film mais comme je te comprends concernant Alicia Vikander. Je l’ai connue dans A Royal Affair, où elle joue Caroline-Mathilde du Danemark et cette jeune actrice a vraiment une grâce et une présence folle et elle est extrêmement talentueuse. Contente de voir que ce film t’a convaincue. 😉
    A-Little-Bit-Dramatic Articles récents…La Compagnie des Menteurs ; Karen MaitlandMy Profile

    • Audrey says:

      Je maintiens ma pause bloguesque estivale parce que je participe à des concours d’écriture et j’ai besoin de temps pour finaliser deux romans en cours 🙂 Mais dès septembre, j’en verrai le bout ! Faire une petite pause me fait, en tous cas, le plus grand bien et me permet d’envisager un autre rythme de publications.

      Mais je tenais à te dire que j’aime beaucoup ton blog aussi, ne serait-ce que parce que tu parles de romans qu’on ne retrouve pas systématiquement sur d’autres blogs. Je trouve ça agaçant parfois, j’ai l’impression que tout le monde lit les mêmes choses en même temps ! ^^

      A Royal Affair est un superbe film en effet <3 Mais je crois que j'ai vu l'actrice pour la première fois dans Anna Karenine ! Elle joue le rôle de Kitty 🙂 Et j'ai adoré son duo avec mon chouchou Domnhall Gleeson qui joue Lévine ! 🙂

  2. zofia says:

    Ça a l’air d’être un film intéressant et je me rends compte que je n’ai jamais vu un film avec Alicia Vikander… enfin du moins à ma connaissance !

    Pour le blog, je crois qu’il faut chroniquer ce que tu as envie quand tu en as envie, tout simplement. Si c’est un série t’a plu et que t’as envie de le faire partager, faut y aller c’est pas plus compliqué que ça 🙂
    zofia Articles récents…La gorge de Peter Straub, déstockage de PAL en duoMy Profile

    • Audrey says:

      J’ai commencé ce blog à une période où, en plus d’être sans emploi et donc, sans argent, je vivais dans un trou perdu. Du coup je l’ai créé et je l’ai conservé avec l’idée d’en faire le support précis et complet de tout ce que je vois et tout ce que je lis. Ce qui n’est plus possible aujourd’hui car j’ai notamment accès à beaucoup plus de livres et donc, il y a plus de potentielles lectures. Je conçois que cette ligne conduite (faire un article pour chaque découverte) peut paraître débile et franchement sans aucun sens mais c’est avec ce but là que j’ai commencé ce blog et j’ai du mal à me dire que je vais taire certaines de mes lectures ou de mes visionnages… Mais ne pas parler de mes lectures et cie pendant l’été devrait me permettre d’en prendre l’habitude !

    • Audrey says:

      La réalisatrice sort prochainement un nouveau film… avec Alicia Vikander (je trouve ça beau qu’elles retravaillent ensemble maintenant que l’actrice est beaucoup plus connue) et Eva Green. Franchement, j’en attends beaucoup !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge