Critique Prophecy (tome 1 à 3), Tetsuya Tsutsui

prophecy-1-ki-oonRésumé

Paperboy, un internaute anonyme affublé d’un masque découpé dans du papier journal, annonce des « prophéties » qui doivent s’accomplir le lendemain. Il s’agit systématiquement de punir des personnes coupables de divers délits ou humiliations à l’encontre de personnes fragiles et pauvres. Les geeks et autres otaku en font rapidement leur héros, tandis que la brigade de cybercriminalité tente de l’identifier et de l’appréhender. Mais Paperboy n’est pas ce qu’il paraît de prime abord : il s’agit en réalité d’un groupe de quatre personnes, dont les motivations véritables, en dépit des apparences, ne sont ni de faire de la politique ni de jouer aux justiciers…

prophecy-manga-filmMon avis

Après Reset et Manhole, j’ai décidé de découvrir les trois volumes qui constituent la courte série Prophecy de Tetsuya Tsutsui. Pour tout vous dire, j’ai lu ces trois volumes avant de partir en vacances… en août. Mes souvenirs sont toujours présents mais malheureusement pas super nets. Chose que je regrette vraiment.

Si j’écris malgré tout cette critique, c’est parce que ce thriller rentre totalement dans mon Challenge Thrillers et Polars et je veux vraiment compter cette lecture dans ma liste de critiques publiées !

Le manga se compose donc de trois tomes ce qui a permis au mangaka de développer son intrigue sans trop la noyer sous des longueurs superflues. C’est intense, efficace et ça finit…juste quand il faut ! Le rythme du récit est vraiment fluide, les chapitres s’enchaînent tous seuls et on ne peut s’empêcher de tourner les pages à un rythme d’enfer. Peut-être même que l’histoire va un peu trop vite, d’ailleurs, la police se révélant particulièrement maligne [au détriment de la crédibilité ? Je n’irais pas jusque là !].

Tout au long de ces trois tomes, nous suivons en effet Erika Yoshino, une enquêtrice coriace et toute son équipe. En parallèle, nous découvrons évidemment toutes les manigances de nos 4 compères. Ces changements de point de vue sont assez malins car ils brouillent assez vite notre idée de la justice avec un grand J. Finalement, de la police ou du groupe paperboy, qui est le vrai justicier de l’histoire ?

Enfin, on peut noter qu’ici, les nouvelles technologies font partie intégrante de l’histoire, comme souvent chez Tetsuya Tsutsui (du moins j’ai l’impression), ce qui donne un caractère très actuel à l’histoire.

prophecy-tome2En somme, si vous recherchez un manga prenant, que vous aimez les thrillers et les histoires de vengeance, si vous fuyez les personnages manichéens, vous appréciez Prophecy. Le trait du mangaka reste, comme à l’accoutumée, sobre, efficace et sert parfaitement une histoire qui se dévore de A à Z !

111930292_o

4 comments

    • Audrey says:

      J’adore les histoires de vengeance moi aussi ! 😀
      Si on était voisines, je t’aurais prêté ces mangas avec plaisir pour que tu testes mais là, ça risque d’être un peu compliqué ^^ J’espère que tu auras l’occasion de tester un manga/thriller. Tetsuya Tsutsui est très bon dans ce domaine !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge