Critique groupée : Pas son genre/ Babysitting/ Apprenti gigolo/ Sous les jupes des filles/ Another Earth

Je n’aime pas vraiment faire ça mais mes visionnages de films commencent légèrement à s’accumuler et plutôt que d’en faire passer certains à la trappe, je me permets un long et très pratique article pour en faire le compte !

affiche-another-earth

Another Earth (2011)

L’histoire : Rhoda Williams, tout juste diplômée, était promise à un bel avenir. John Burroughs était un composition heureux, au top de son art, marié, papa d’un petit garçon et sur le point d’avoir une petite fille. Le soir où une planète, en tous points semblables à la Terre, est découverte, la première percute la voiture du second. La tragédie les frappe, de manière différente. Quatre ans plus tard, la planète étrange est toujours là et Rhoda, sortie de prison, va tenter de reprendre contact avec John.

Mon avis : je suis restée très partagée suite au visionnage de ce film que j’ai trouvé à la fois très bizarre et très intéressant, émouvant et …totalement chiant par moment. Je ne m’attendais heureusement pas à un film de science-fiction (alors que l’apparition de la fameuse planète pourrait le faire croire dans un premier temps) et je suis en effet tombée sur un film plutôt intime, basé sur les drôles de « retrouvailles » entre Rhoda et John. Souffrance, manque, vie manquée, regrets, rédemption…tout ces sentiments bien humains et tragiques sont évoqués à la lumière de cette autre Terre grâce à laquelle les personnages s’interrogent autant sur un ailleurs que sur eux-mêmes. Une drôle d’expérience mais je recommande quand même le film.

apprenti gigolo 120x160 new.indd

Apprenti Gigolo (9 avril 2014)

L’histoire : deux amis un peu vieillissants. L’un est fleuriste, l’autre est libraire et les deux n’ont pas un sou en poche. Un beau matin, le second propose au premier de faire le gigolo alors qu’il opte lui-même pour le rôle du mac. L’affaire est conclue et les dollars vont pleuvoir.

Mon avis : au secours ! Je me suis cruellement ennuyée devant un film qui dure à peine 1h30. J’avais lu de mauvaises critiques au moment de sa sortie mais la présence de Woody Allen m’a quand même fait sauter sur l’occasion. J’aurais mieux fait de m’abstenir : l’histoire reste finalement très conventionnelle, la réalisation est très molle et on ne sait jamais si on est dans une comédie ou un film romantique. Vous allez me dire que cette ambigüité n’est pas un mal et je vous répondrais que cette fois, ce n’était pas le cas ! J’ai fini par perdre le fil et à ne pas comprendre où voulait en venir le réalisateur.

479126.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pas son genre (30 avril 2014)

L’histoire : Jenifer habite Arras. Clément habite Paris et ne jure que par la capitale. La première est coiffeuse, lit du Gavalda, aime le karaoké et sortir avec ses copines. Le premier est prof de philosophie, écrit de la philosophie, ne fréquente que des intellectuels et lit Kant. A priori, ils ne sont pas faits pour s’entendre et pourtant…

Mon avis : je n’ai pas daigné aller voir ce film lors de sa sortie au ciné et je le regrette beaucoup car je l’ai vraiment apprécié. Je ne peux donc que vous conseiller son visionnage ! Emilie Dequenne y est vraiment magistrale et m’a permis de m’attacher de manière quasi immédiate à son personnage. J’ai également aimé le thème du film, finalement très casse gueule et qui aurait pu devenir prétexte à un catalogue de clichés sur les différences sociales. Si j’ai trouvé le film intelligent et émouvant, je regrette sa fin que j’ai vraiment eu du mal à comprendre.

affiche1

Sous les jupes des filles (4 juin 2014)

L’histoire : les histoires entrecroisées de femmes d’aujourd’hui. Dévergondées, plus froides, effacées ou chefs d’entreprise, elles ont toutes leurs emmerdes et surtout, leurs amours.

Mon avis : malgré un casting plutôt sympa, ce film ne casse pas trois pattes à un canard. Je vous avoue qu’il est plutôt bien passé car je l’ai regardé en faisant d’autres choses en même temps. Si j’étais allée au ciné pour le voir, je pense que j’aurais trouvé le temps long. Si j’ai été amusée par certaines scènes, j’ai trouvé que le film manquait tout simplement de classe. Si le but était de montrer que les femmes sont aussi vulgaires que les hommes : pari réussi !

94945454-babysitting

Babysitting (16 avril 2014)

L’histoire : Franck avait des projets pour la soirée, il devait fêter ses 30 ans avec ses potes. Faute d’avoir pu échapper à son patron, en panne de babysitter, il se retrouve dans la grande baraque de celui-ci avec pour ordre de garder son fiston jusqu’au lendemain matin. La soirée va évidemment être beaucoup plus mouvementée que prévu…

Mon avis : contre toute attente, j’ai passé un excellent moment devant ce film que j’ai trouvé drôle et surtout, très distrayant. Vous vous en doutez, ce n’est pas du grand cinéma pour autant alors éteignez votre cerveau et ne boudez pas votre plaisir. C’est délirant, inventif, hyper rythmé… en somme, c’est un très bon divertissement ! Dommage que le tout sombre dans la mièvrerie dans les dernières minutes !

4 comments

    • Audrey says:

      Je l’avais déjà fait mais pas pour autant de films à la fois ! 😀 ça m’a enlevé un peu de la « pression » que je me mets pour tout commenter sur mon blog… De temps en temps, ça fait du bien ! 😉 et puis aucun ne me semblait valoir un long long article même si certains étaient très sympas quand même !

    • Audrey says:

      Ah ouais ? la loose… y a toujours des soucis avec un blog ou l’autre, j’en ai marreeeeeeeee ! Mais merci de l’info ! 😉

      C’est bien les critiques groupées, c’est super pratique ! Mais quand j’ai beaucoup aimé un film, je préfère le mettre en valeur dans un article rien que pour lui !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.