Critique Paranormal Activity: The Marked Ones

Sortie : 1er janvier 2014

 Paranormal Activity: The Marked Ones est le dernier Paranormal Activity en date et tout comme l’avant dernier, il est l’incarnation même du foutage de gueule. Pourquoi ? Tout simplement à cause de ses longueurs qui sont là pour remplir un film vide. Terriblement vide. Pas effrayant pour un sou (ou presque), il n’apporte rien à l’histoire, ne donne aucune réponse et s’arrête juste quand les choses deviennent intéressantes.

En réalité, Paranormal Activity: The Marked Ones est un spin-off de la saga et non pas un Paranormal activity 5 qui lui, sortira en octobre 2014. Il n’apporte donc pas grand-chose à l’histoire principale et se déroule tout simplement en parallèle de la saga.

Cette fois, on plonge dans une famille de latinos. Après tout, il n’y avait pas de raisons qu’ils soient épargnés par les méchants démons. On a alors affaire à trois jeunes désœuvrés : Jesse, Ali et Hector qui font les 400 coups au cours de l’été. Plutôt heureux de vivre, aimant faire des blagues, ils apportent une certaine fraîcheur à l’histoire  et même un peu d’humour. Dommage que la mise en place de l’histoire et des personnages prenne 10 plombes au moins. On s’ennuie presque dès le départ.

Par la suite, quand Jesse est marqué par des forces occultes, quand Oscar fait des siennes et tout et tout, on imagine que l’histoire va décoller pour de bon. Mais non. Pas vraiment. Jamais vraiment. Inutile donc de disserter 107 ans sur le côté gentillet et lisse d’un film qui ne parvient jamais à être malsain. Il y a quelques bonnes scènes, quelques bonnes idées mais vraiment pas assez pour nous faire tenir pendant 1h24. A moins d’avoir 8 ans et d’avoir peur du noir…(ou de son ombre).

Bon, qu’on se le dise : Paranormal Activity: The Marked Ones n’est pas réussi mais il est tout de même meilleur que le quatrième opus de la « série ». Y a de l’espoir ! Ou pas.

2 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.