Critique nouvelle Chloé, Constance et Jane Austen, de Marie Vareille

Dernièrement, je m’intéresse assez aux Editions Charleston (enfin disons que je croise souvent des critiques de leurs romans) et j’ai entendu parler de Marie Vareille et de son roman Je peux très bien me passer de toi, une comédie romantique apparemment assez sympa à lire (mais que je n’ai pas encore lu, je vais devoir remédier à ça vite fait).

Et là, ô bonheur, je découvre qu’une nouvelle, Chloé, Constance et Jane Austen, est disponible gratuitement. En 15 pages, l’auteur offre apparemment à ses lectrices un préquel de son roman dans lequel elle explique comment Chloé et Constance se sont rencontrées.

… donc on apprend que les deux jeunes femmes se sont rencontrées à un club de lecture. Chloé n’aurait jamais mis les pieds là bas si sa grand-mère ne l’avait pas inscrite. Constance n’aurait sans doute pas adhéré au club si elle n’avait pas pour projet d’y trouver l’âme sœur. La première propose American Psycho en lecture commune, l’autre Emma de Jane Austen. Premier « clash ». Pourtant, on comprend bien que ces deux héroïnes, que tout oppose, vont devenir amies.

Sincèrement, j’ai adoré la lecture de cette petite nouvelle ! J’ai aimé l’ironie tendre de l’auteur, son humour et même si, pour le moment, les personnages sont trop esquissés pour être vraiment passionnants, j’ai bien envie de les retrouver dans le bouquin cité plus haut. Une très très bonne surprise donc !

8 comments

    • Audrey says:

      Je peux comprendre ! Moi aussi je préfère les romances historiques.
      Là je l’ai finalement acheté (le roman) et tu serais sans doute plus intéressée par Constance qui est la plus fleur bleue. Mais c’est sûr qu’il ne faut pas te forcer si ça ne te tente pas… j’imagine que les idées ne manquent de toute manière pas ! 😉

Laisser un commentaire

CommentLuv badge