Critique Mud : sur les rives du Mississipi

Sortie : 1 mai 2013

Ellis et Neckbone sont amis. Agés de 14 ans, ils aiment parcourir les environs et pousser toujours plus loin leurs escapades. Durant l’une d’elles, ils vont tomber sur un homme réfugié sur une île au beau milieu du Mississipi. Cet homme, c’est Mud. Tatoué et toujours accompagné de son flingue et de sa chemise porte-bonheur, il intrigue puis fascine les deux adolescents. Tentant de fuir un quotidien difficile et la séparation douloureuse de ses parents, Ellis s’accroche d’autant plus à cet homme mystérieux qui raconte beaucoup d’histoires… Tout en l’aidant à préparer un bateau pour sa fuite, les deux ados se posent des questions sur Mud. A-t-il vraiment tué un homme ? Et qui est cette blonde qu’il dit attendre et qui vient juste de débarquer en ville ?

J’ai eu envie de voir Mud à sa sortie mais je l’ai malheureusement loupé. Plusieurs mois plus tard, le mal est réparé et je n’ai qu’un seul regret : ne pas avoir vu ce film plus tôt ! Les décors, les personnages, l’histoire et l’ambiance particulière qui s’en dégage : j’ai tout adoré ! Je pense qu’il va bientôt rejoindre ma dvdthèque (ce qui me donnera l’occasion de le voir en VO ce qui ne peut qu’être encore mieux) !

En règle générale, j’aime beaucoup les films qui parlent du passage à l’âge adulte ou du moins, de la sortie de l’enfance. Au début du film, Ellis n’est encore qu’un gamin qui ne pense qu’à jouer à l’explorateur. Sa rencontre avec May Pearl, une fille plus vieille qui va jouer avec ses sentiments, sa rencontre avec Mud, cet homme étrange et amoureux et le drame familial qui se joue sous son toit vont le propulser vers une autre étape de sa vie.

Romanesque, tirant sur le thriller romantique et sur toutes ces fameuses légendes américaines, le récit est porté par une réalisation très classique. Ce point est loin d’être un défaut pour autant car les décors sont super cinégéniques. Notamment cette île qui coupe Mud du reste du monde et qui oblige les enfants à faire des aller retours constants dans leur petit bateau. Durant les 2h10 que durent le film, il va y en avoir des rencontres, des traversées, des illusions perdues et la recherche éternelle d’un père. Il y a le père mafieux qui envoie tous ses fils à la mort. Le père de substitution que Mud s’est choisi. Jugeant que le sien n’en vaut pas la peine, Ellis aimerait retrouver cette figure paternelle en Mud mais finira par apprendre que cet homme n’a rien à lui offrir d’autre que des mensonges…ce qui lui permet de revenir vers son père à la fin du film.

Côté acteurs, j’ai bien aimé retrouver la belle Sarah Paulson que j’ai découvert dans les deux dernières saisons d’American horror story et revue dans Twelve years a slave. Reese Witherspoon, convaincante en blonde mystérieuse et inconstante, n’a finalement qu’un rôle très secondaire dans l’histoire. Elle ne me laissera pas un souvenir impérissable. Matthew McConaughey incarne quant à lui Mud et est excellent, comme toujours. Charismatique, animal, fourbe et loyal à la fois, Mud est un homme aux multiples visages. Dès le départ, on devine bien qu’il affabule légèrement ce qui le rend d’autant plus difficile à comprendre et donc, à cerner.

Mud est un film au contenu hyper riche. Je lui trouve des allures de conte de par son côté « initiatique » mais également grâce à son côté très romanesque. Ces deux ados qui font la rencontre d’un vagabond romantico-meurtrier qui habite dans un bateau perché dans les arbres : wow ! Si c’était un roman, je l’aurais dévoré en quelques heures ! En conclusion : Jeff Nichols est vraiment un mec à suivre. J’avais beaucoup aimé son Take Shelter mais j’aime encore plus son Mud : sur les rives du Mississipi.

4 comments

  1. Zofia says:

    Je l’ai beaucoup aimé aussi, même si, je crois, avoir préféré Take Shelter. Il faudrait que je revois les deux, mais j’ai adoré l’ambiance, les personnages, j’ai trouvé que le Mississippi est un personnage à lui tout seul, ailleurs cela n’aurait pas eu le même résultat.
    En tous les cas, je vois que tu te fais une série sur Matthew McConaughey 😉 récemment avec lui j’ai vu Le règne du feu, c’était très loin d’être exceptionnel mais il est bien dedans, sexy et en même temps flippant

  2. Audrey says:

    Idem, il faudrait que je revois Take Shelter. Il était aussi excellent et peut être meilleur dans le sens où il était plus surprenant, moins classique. Mais Mud m’a étrangement plus passionnée…

    Je suis percée à jour !! 😀
    Je me fais une session Matthew McConaughey en effet. J’hésitais à regarder Le règne du feu… Je vais peut être me lancer finalement !

    Je regarde également la série dans laquelle il joue, True Detective. C’est bien mais très lent… il n’y a que 7 ou 8 épisodes… Je sais pas si tu en as entendu parler ou pas !

  3. Zofia says:

    Vaguement mais je ne savais pas que c’était lui qui jouait dedans, à voir pourquoi pas après The Fall, ça fera une série en vf. Le règne du feu, je l’ai maté lorsqu’il est passé à la télé la semaine dernière mais bon tu peux faire autre chose en même temps ^^ Y a aussi Christian Bale dedans

  4. Audrey says:

    True Detective il n’y a que peu d’épisodes. Lors de la saison 2, ils repartent avec un autre duo de détectives. Donc ça ne t’engage pas sur le long court.
    Mais j’ai l’impression qu’on a pas tout à fait les mêmes goûts niveau séries en fait donc je ne suis pas forcément de bon conseil ! :-/

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.