Critique Mr Quinn en voyage, Agatha Christie

Voilà sans doute le dernier Agatha Christie avant plusieurs semaines. J’en ai prévu une douzaine sur ma liseuse, afin de survivre pendant mes 3 semaines au Japon mais d’ici là, avec le déménagement et tout ça, je risque de laisser un peu Agatha de côté.

Ma lecture de Mr Quinn en voyage s’associe forcément à celle de Le mystérieux Mr Quinn puisque ce sont les 6 nouvelles suivantes.

Nous retrouvons bien évidemment Mr Satterthwaite que j’ai vraiment appris à apprécier dans ces nouvelles. J’aime ce personnage de vieux gentleman, vaguement mélancolique et malheureusx de voir que son époque et les mœurs d’autrefois disparaissent peu à peu. Comme disent souvent les gens « c’était mieux avant! ». Sans oublier, bien entendu, le fameux Mr Quinn qui plonge toujours les nouvelles dans une atmosphère fantastique et terriblement mystérieuse à cause (grâce ?) à son identité trouble. Si sa présence était plutôt ambiguë dans les 6 premières nouvelles, il est évident que Harley Quinn (arlequin) est un personnage fantastique qui disparaît où bon lui semble et quand il le souhaite…,soit : pour aider Mr Satterthwaite a démêler certains nœuds.

Courtes sans être bâclées pour autant, ces 6 nouvelles nous plongent encore une fois au cœur de la haute société car notre papy-enquêteur-à-ses-heures ne fréquente toujours pas le bas peuple. L’amour et les trahisons sont toujours au cœur des histoires qui sont une espèce de variation sur le même thème. J’ai pris autant de plaisir à les lire que j’en avais eu à lire Le mystérieux Mr Quinn et je vous recommande donc cet ouvrage. A dévorer en un seul repas ou en plusieurs encas !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.