Critique Hollow City – Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 2, Ransom Riggs

miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers,-tome-2---hollow-city-516933Le tome 1 m’ayant laissé un très bon souvenir, j’ai fait en sorte que le Père Noël m’apporte le second volume en décembre. Il était plus que temps de l’ouvrir !

L’histoire

Ce second volume commence juste après la fin du premier. Nous avons quitté les enfants alors qu’ils venaient de monter dans trois barques. Nous les retrouvons dans les trois barques (pas de perte de temps !). Direction Londres avec une mission dont je ne peux vous parler, notamment si vous n’avez pas lu le premier tome ! Sachez néanmoins que les enjeux sont grands et que le pays, alors en guerre (ben oui, on est en 1940) est à feu et à sang ce qui ne va évidemment pas faciliter la vie de notre bande d’enfants particuliers.

hollow city-photographsMon avis

En ouvrant ce second volume, j’ai eu la même sensation « physique » que lors de la lecture du 1er tome, appréciant la qualité du papier, la beauté de la couverture et me laissant charmer par la séduction de ces photos en noir et blanc qui illustrent là encore le roman. C’est beau, c’est joli, ça plonge dans une lecture quasi « religieuse » car on sait qu’on a un très beau livre entre les mains (en même temps, je lis principalement des poches donc dès qu’un livre sort un peu de l’ordinaire, je suis en transe).

J’avais beaucoup aimé le mystère du premier tome et les surprises qu’il abritait entre ses pages et je dois avouer que, de ce point de vue là, le second tome m’a un peu déçue. Forcément, une fois qu’on a mis les pieds dans cet univers si… particulier, une fois qu’on a compris le principe, il nous manque cette petite étincelle de départ, celle qui m’avait fait tourner les pages à toute vitesse. Mais c’est le jeu !

Si le mystère n’est plus tout à fait au rendez-vous, l’auteur a clairement opté pour une trame narrative autrement plus nerveuse. Comprendre : il y aura 1001 péripéties dans ce second volume. Les aventures ne s’arrêtent jamais et les quelques moments de pause ne sont finalement qu’une introduction aux aventures suivantes. Heureusement, notre bande d’enfants particuliers a les atouts nécessaires pour s’en sortir à tout moment ! A ce propos, je pense qu’il est important de préciser que nos personnages gagnent en épaisseur au cours de ce roman. Finalement, on ne connaissait vraiment que Jacob et ce nouveau tome permet de mieux les comprendre, voire même de les découvrir sous un nouvel angle pour certains. C’est donc plutôt réussi !

Hollow City se passe en plein durant la second guerre mondiale et vous le savez, ou pas, mais ce n’est pas vraiment ma période de prédilection. Néanmoins, quand un roman attrape les faits historiques sous un angle différent, je suis capable d’adhérer. Là, les conflits apportent une ambiance particulière à l’histoire et cette tension supplémentaire donne encore plus de force au récit.

Verdict : un second tome très réussi ! Je suis donc tout à fait partante pour ouvrir le 3ème qui est sorti en mai, je crois, donc il y a quelques jours.

6 comments

    • Audrey says:

      Je vois ce que tu veux dire… la première partie du premier tome était très originale et le reste, peut être plus classique… Passé ce cap, on découvre quand même une histoire sympathique, je t’assure ! 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge