Critique Mindscape

Date de sortie : inconnue au bataillon

Prenez un spécialiste de l’hypnose. Confrontez-le à une jeune fille aussi intelligente que dangereuse pour elle-même et pour les autres et vous obtenez Mindscape.

John est en effet un spécialiste de l’exploration des souvenirs des gens et n’a aucun mal à remonter jusqu’au traumatisme à l’origine de leurs problèmes psychologiques. Après avoir vécu un drame personnel, il se retire du métier pendant 2 ans. Mais comme les temps se font durs, il reprend du service auprès d’Anna, fille unique d’une riche famille qui refuse de s’alimenter.

Je ne sais pas trop quoi penser de ce thriller psychologique. Je n’ai regardé sans mal mais je suis assez sceptique quant au scénario et surtout, quant à la fin du film en elle-même que j’ai trouvé un peu bidon.  Le film fonctionne au gré des rencontres entre Anna et John, le second errant dans l’esprit de la première à la recherche de réponses. Jusqu’à la toute fin, le doute plane. Anna est-elle une dangereuse sociopathe ou juste victime de malheureuses circonstances ? L’affaire, qui promettait d’être simple, s’avère en réalité beaucoup plus compliquée.

Les films sur la mémoire, l’hypnose, l’ambigüité d’un personnage dont on ne sait que penser, on en a déjà vu et revu. C’est un peu le souci. Mindscape est évidemment bien filmé, bien joué, mis en scène de manière intéressante. L’ambiance est particulière, la grande maison des parents d’Anna, inquiétante. On s’attend vraiment au pire, au drame, à des révélations fracassantes….Il est vrai que les séquences qui montrent les souvenirs d’Anna sont palpitantes pour les spectateurs, oppressantes, voire fascinantes mais paradoxalement, le film est finalement sans surprises. Comme sur des rails, l’histoire se déroule tranquillement et nous laisse sur la touche à la fin.

On ne peut pas oublier que côté scénario, on nous mâche un peu le travail et c’est bien là le souci. Tout est bien balisé, tout est bien expliqué…ce qui nous permet d’avoir un temps d’avance sur l’histoire et donc, d’anticiper le moindre évènement. Si on ajoute à ça quelques invraisemblances, quelques clichés, quelques facilités (notamment la fin, pas crédible pour un sou)… on obtient un film qui ne laissera pas un souvenir impérissable.

Mindscape voulait se donner des airs de polar trouble et angoissant mais de ce côté, il fait un gros flop. A mes yeux, il n’a pas tenu les promesses qu’il m’avait faites au cours des premières 20 minutes. Néanmoins, l’enquête se suit sans trop de mal et on peut y voir un bon divertissement d’1h30.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge