Critique La mer en hiver, Susanna Kearsley

la-mer-en-hiver-susanna-kearsleyRésumé

Printemps 1708, une flotte jacobite de soldats français et écossais échoue à faire revenir James Stewart, le roi exilé, sur ses terres d’Écosse afin de réclamer sa couronne.

De nos jours, Carrie McClelland s’inspire de cet épisode historique dans son nouveau roman. Installée aux abords du château de Slains, au coeur d’un paysage écossais désolé et magnifique, elle crée une héroïne portant le nom d’une de ses ancêtres, Sophia, et commence à écrire.

Mais elle se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au cœur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé…

Mon avis

Voilà bien longtemps que je voulais lire le livre de Susanna Kearsley et il faut bien l’avouer : les nombreuses critiques que j’ai survolé à son sujet m’avaient confortée dans cette envie. Toutes les lectrices semblaient sortir ravies de cette lecture et moi aussi, je voulais être ravie, non mais !! ^^

Verdict ?

Je ne vais pas faire dans l’originalité, pourtant vous savez combien j’aime être contrariante à mes heures, mais j’ai beaucoup aimé ce roman moi aussi. Notre rencontre n’a néanmoins pas donné lieu à ce fameux coup de cœur auxquelles beaucoup font référence à la conclusion de leur lecture. J’ai bien aimé, le roman a laissé son empreinte et je m’en souviendrai mais le quitter n’a pas été un déchirement.

Par contre voilà, si l’histoire m’a vraiment plu sans me bouleverser pour autant, j’ai été absolument conquise par la plume de Susanna Kearsley et pour ses connaissances (mais aussi la manière qu’elle a de les transmettre car maitriser un sujet ne suffit pas forcément à faire un roman intéressant). En réalité, je ne m’attendais pas à lire un roman historique aussi dense, aussi documenté, aussi… historique ! ^^

Pourtant, je peux vous avouer un truc ?

Généralement, tout ce qui tourne autour des jacobites m’ennuie terriblement. Enfin disons que le sujet ne me passionne pas malgré son intérêt évident pour les fans d’Histoire et de l’Écosse en général (c’est peut-être ça qui a empêché le coup de cœur ?). L’auteur a malgré tout réussi à me happer, à m’intéresser à cette cause qui, d’une certaine manière, était restée un peu obscure pour moi. Après cette lecture, je ne vous dit pas que je suis prête à aller faire un cours d’Histoire mais je suis un peu plus au clair et j’aime quand mes lectures m’apprennent des choses.

Autre point positif du roman : ses héroïnes. Généralement, quand je lis un roman qui mêle passé et présent, je suis généralement plus attirée par le versant historique de l’intrigue. Comprendre : j’ai du mal à quitter le passé pour revenir au texte contemporain… Ici, j’ai autant aimé Sophia (dans le passé) que Carrie (dans le présent). Est-ce que je peux dire que j’ai presque préféré Carrie ? Oui ? Parce que c’est assez rare pour mériter d’être souligné !

Quant à leurs histoires d’amour respectives, elles sont menées comme j’aime. Elles sont très présentes mais pas omniprésentes, touchantes mais pas mièvres, concrètes mais pas vulgaires.

La qualité des descriptions, les lieux totalement charismatiques (le château de Slains !! comment ne pas avoir envie d’aller le voir ?) sans parler de l’originalité et de la créativité du processus narratif mis en place par l’auteur font de La mer en hiver, un roman à découvrir sans plus tarder car malgré les nombreuses critiques déjà présentes sur le net, je suis sûre que certaines d’entre vous ne m’ont pas encore ouvert !

8 comments

  1. sanasan says:

    En effet.. tu me donnes envie de le sortir 😉
    En revanche tout comme toi je ne suis absolument pas attiré par l’histoire des révoltes jacobites… Cette période de l’histoire ne me branche pas du tout. J’ai eu confirmation de mon désintérêt pour cette période dans Outlander.
    Je suis curieuse de savoir ce qui t’as plu dans le processus narratif ? Qu’avait-il de particulier ?
    sanasan Articles récents…Challenges 2017My Profile

    • Audrey says:

      J’aimerais bien te répondre mais je ne peux pas le faire sans te dévoiler un aspect de l’histoire ce qui serait dommage ! Disons que les articulations entre passé et présent sont assez originales !

      Idem pour Outlander… C’est ce qui m’a notamment fait un peu décrocher de la saison 2 ! (je n’ai lu que le tome 1).

  2. lacavernedhaifa says:

    Je suis très intérressée par ce roman. Je n’ai jamais lu de romans de Susanna Kearsley, tu sais si elle en a écrit d’autres ?
    Cela m’intrigue de voir à quel point il y a de détails historiques. Mais lorsque l’on m’en avait parlé, on m’avait mentionné le fait que le roman est très documenté, qu’il y a eu beaucoup de recherches de la part de l’auteur. Hâte de le découvrir, donc ! 😉

    • Audrey says:

      Oui tout à fait, c’est ce que je dis au début de ma critique. C’est un roman très documenté. Plus que ce je pensais en fait. Certes, je m’attendais à une reconstitution historique mais je ne m’attendais pas à ce que l’auteur mêle aussi habilement fiction et réalité. Bien sûr, ne connaissant pas vraiment les révoltes jacobites et l’histoire écossaise, les différents noms et références n’ont pas fait écho en moi mais c’est marrant de voir qu’en parlant du travail de Carrie et de ses recherches, l’auteur met en scène sa propre enquête !

      Je n’ai pas l’impression que d’autres de ses romans aient été traduits en français par contre, mais je peux me tromper… Si tu lis en VO, tu pourrais trouver ton bonheur mais ce n’est malheureusement pas mon cas.

  3. Kitsy says:

    Alors là je dis oui, ce livre va rejoindre ma PAL très rapidement, il a tous les ingrédients pour me plaire. Roman historique avec alternance présent/passé, des héroïnes intéressantes, une jolie plume et un contexte historique travaillé, c’est ce que je retiens de ta chronique ! Bon pour être honnête, la période relative aux jacobites ne m’intéresse pas plus que ça non plus, à part ce qui est dit dans Outlander je n’y connais pas grand chose !
    Kitsy Articles récents…Dix petits nègres (BBC)My Profile

    • Audrey says:

      Tout pareil que toi pour les jacobites ! Pour ma part, je les ai même découvert avec Outlander ! La honte ^^
      Mais rassure toi, ça passe très bien.
      Et tu as parfaitement compris l’idée de ma chronique ! Tu peux foncer !

  4. A-Little-Bit-Dramatic says:

    Je vois ce roman partout ces derniers temps ! Enfin, partout…sur beaucoup de blogs et j’ai du coup très très envie de le découvrir… 😉 C’est surtout la date qui a retenu mon attention…je suis sûre que ce roman historique aurait tout pour me plaire. Il faut absolument que je le lise. Ta chronique emporte définitivement tous les doutes que j’aurais pu avoir ! ! 😀
    A-Little-Bit-Dramatic Articles récents…Jésus ; Jean-Christian PetitfilsMy Profile

    • Audrey says:

      La plume de l’auteur est vraiment très belle et le contexte historique est vraiment soigné ! Ce n’est pas un livre historique de bas étage et je te le conseille vivement ! 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge