Critique Mariage à l’anglaise

Sortie : 10 avril 2013

La bande annonce de Mariage à l’anglaise m’avait fait envie. Drôle, elle laissait présager un film sympa, à l’humour décapant. Je pensais passer un bon moment et ce fut le cas !

Pourtant, Mariage à l’anglaise n’a rien de super attrayant, sur le papier du moins. Il raconte l’histoire d’un de ces couples qui le don de m’énerver dans la vraie vie : ceux qui font tout trop vite et qui font donc souvent n’importe quoi. Entre Nat et Josh, c’est vrai que ça aurait pu marcher, qu’ils se marient 7 mois après leur rencontre ou pas. On est d’accord. Mais le fait est que ça ne marche pas (et qu’ils ne font finalement rien pour que ça marche, si on y réfléchit bien). Voilà pourquoi, seulement 9 mois après ce qui aurait dû être le plus beau jour de leur vie, on les retrouve dans un bureau de conseil conjugal. Qui jettera l’éponge en premier ? Nat espère que ce sera Josh. Et inversement.

Dès les premières secondes, on comprend que Mariage à l’anglaise n’a rien que la comédie romantique classique. Au contraire… le film est plutôt déjanté ! Son originalité ? Loin de surfer sur les clichés habituels, il commence là où les films à l’eau de rose terminent finalement : les deux héros sont ensemble, ils s’aiment, ils se marient… et puis ils découvrent la vie à deux. A partir de là, toute une série de scènes désopilantes nous est donné à voir : et on ne s’en plaindra pas ! Inutile de faire la liste des scènes qui m’ont fait marrer… Il faut juste souligner une chose : je n’ai pas autant ri au ciné depuis longtemps ! Et au vu des éclats de rire de la salle, je crois que je n’étais pas la seule !

Côté acteurs, ils ont tous un rôle bien prédéfini et s’il faut noter un truc, je pourrais dire que ce n’est pas le couple principal qui est le plus drôle, ni le plus intéressant finalement. Donc remercions les personnages secondaires qui sont particulièrement réussis et bien joués. Mention spéciale à Anna Faris que je n’avais jamais vu dans un rôle aussi « profond » si je puis dire.

Seul bémol : la fin que j’ai trouvé trop cucul, trop mièvre, trop facile…enfin tout ce que vous voudrez quoi. J’aurais aimé quelque chose de… plus piquant peut-être. Mais pas ça. Dans cette scène classique sur un quai de gare, on renoue avec la comédie romantique de base et c’est bien dommage. Enfin tant pis car finalement, je me fous bien de savoir comment l’histoire termine vu que j’ai quand même apprécié le parcours des personnages.

One comment

  1. auroreinparis says:

    Tout pareil, je me suis bien marrée mais la fin m’a agacée, il aurait fallu un truc à la Borat quoi ! Un truc plus drôle, plus fort, plus marquant ! Que genre le couple avec Baker se casse et laisse ces deux cons sur le quai de gare ! ahahahahaha ! non?

Laisser un commentaire

CommentLuv badge