Critique manga : Manhole, de Tsutsui Tetsuya

4184rHImzyL._SX354_BO1,204,203,200_2915513228-large-manhole-tome-2-volume-2986

Il y a un peu plus de deux ans, lors de notre premier voyage au Japon, nous avons visité le musée international du manga de Kyoto. Outre des espaces d’exposition très intéressants pour les fans de manga, ce lieu abrite une grande bibliothèque. Sur place, beaucoup de mangas en japonais, bien entendu, mais également quelques rayons dans d’autres langues. Durant les quelques heures que nous avons passé sur place, nous avons découvert pas mal de titres à acheter dès notre retour en France. Manhole en faisait partie.

Bon, j’avoue, j’ai mis deux ans à m’y plonger car à la base, je ne pensais pas m’y intéresser.

C’est pas que j’ai quelque chose contre le gore ou la violence fictionnelle mais au vu des couvertures, j’ai pensé que ce manga allait être dégueulasse. Or, Manhole, c’est surtout une enquête policière absolument prenante !

Résumé

Un homme nu erre dans la rue, hébété et meurt dans des circonstances douteuses. La police de la ville de Sasahara enquête sur cette singulière apparition d’autant que ce serait l’œuvre d’un étrange virus…

Mon avis

Ce manga se déroule sur trois volumes. Au programme : une enquête policière haletante sur fond d’épidémie d’un virus appelé Filariose. Nos deux enquêteurs, une jeune femme et son collègue, plus vieux et plus expérimenté, entament une vraie course contre la montre. Plus ils trainent à trouver le coupable, plus le virus se répand dans la ville et plus les morts s’accumulent. Vous voyez un peu le genre !

On est à fond dans le bioterrorisme mais derrière cette machination et les manipulations d’un scientifique un peu trop doué dans son domaine, se cache une histoire plus complexe… Une histoire qui nous fera nous demander si faire justice soi même est une bonne ou une mauvaise chose. Si vous pensez que c’est condamnable, vous changerez peut-être d’avis en lisant Manhole car l’homme qui est à l’origine de tout ça a perdu foi en l’Humanité.

Côté dessins, pas forcément de coup de coeur mais un gros point positif dans le sens où le trait, dynamique et moderne, nous permet vraiment de nous immerger dans l’histoire. Le mangaka a un vrai sens de la mise en scène et n’est pas avare en rebondissements. Si vous commencez le volume 1, assurez vous d’avoir les deux autres à proximité !!

Attention : sans être extrêmement violent, ce manga abrite quelques dessins pas forcément très ragoutants et des situations qui ne me permettent évidemment pas de le conseiller pour les plus jeunes lecteurs ! Manga pour adultes, donc !

S’ils n’ont pas été un coup de cœur pour autant, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire les trois volumes de Manhole. C’est vraiment un bonheur de lire un manga bien dessiné, avec des personnages intéressants et une intrigue vraiment fouillée !

A noter : dans ce manga, Tsutsui Tetsuya vous fait rencontrer un personnage secondaire qui sera l’un des personnages principaux du manga Reset que je viens également de lire et que j’ai vraiment beaucoup aimé ! J’aime bien les histoires qui se croisent comme ça ! Je vous en reparle bientôt !

reset

3 comments

  1. sanasan says:

    C’est marrant mais maintenant j’associe toujours le manga à toi 🙂 J’étais à Gibert jeune vendredi et j’ai faillit prendre la saga Orange que j’avais vu sur ton blog 😉 Je me suis retenue parce que bon là, ma PAL est absolument indécente 😉
    sanasan Articles récents…Poldark Saison 1My Profile

    • Audrey says:

      Oh cool ! Je suis pas contre être associée au manga au contraire 😉

      Orange je n’ai lu que le premier tome… j’attends un peu pour acheter les autres… pour le moment, je me contente de vider ma PAL-mangas !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.