Critique Mains armées

Sortie : 11/07/2012

Note :2.5/5

Le résumé : Lucas est patron au trafic d’armes à Marseille. Maya, jeune flic, travaille chez les stups à Paris. Père et fille, qui n’ont jamais vécu ensemble et ignore le principal de la vie de l’autre, vont pourtant voir leurs enquêtes respectives s’entremêler. Dangereusement s’entremêler.

Ce que j’ai aimé : Comme on l’aura compris, Mains armées mélange subtilement drame familial et intrigues policière. Je vous épargnerai les rouages de cette dernière, sachez qu’il est question de drogue, d’argent et de trafic d’armes avec deux équipes, situées à Marseille et Paris, qui vont se trouver mêlées aux mêmes embrouilles. On est en pleine réalité policière sans pour autant être immergés dans un milieu particulier. Classique, mais toujours efficace. Pour le reste, on verra Roschdy Zem, flic de haut vol et puissant, faire la gueule tandis que Leïla Bekhti se battra pour s’imposer dans ce milieu typiquement masculin qu’est la police. De son côté, Marc Lavoine jouera un connard de première, pourri jusqu’à l’os mais…avec une famille Ricoré qui l’attend à la maison.

Ce que je n’ai pas aimé : J’ai trouvé le film un peu trop artificiel et souvent bien trop lent par rapport à ce que j’en attendais au départ. J’imaginais que le film allait être un peu plus musclé, un peu plus poignant… je ne me suis pas sentie emportée par l’histoire pas plus que par les personnages qui sont restés à distance. De plus, je n’ai pas toujours trouvé l’histoire très claire. Les sous intrigues, assez nombreuses, m’ont empêché d’avoir une idée claire de ce dont il était question. En effet, on s’aperçoit assez vite que les personnages sont très nombreux mais leurs statuts ne sont pas toujours très clairs et leur présence, pas toujours justifiée d’ailleurs. Le mélange des genres, évidemment voulu, était un peu trop important pour nous permettre de tenir la distance.

En bref : Mains armées est un film noir avec une image et une ambiance qui collent vraiment bien à ce type d’univers. Les acteurs font leur job. La réalisation est plus que correcte mais il manquait ce petit truc qui m’aurait permis de me passionner pour le tout. Dommage.

One comment

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.