Critique Mad Max : Fury road

Sortie : 14 mai 2015

Je suis allée voir Mad Max : Fury Road avec innocence : j’avais vu quelques images du film mais je ne m’étais pas vraiment penchée sur la question. Ajouté au fait qu’à la base, je suis loin d’être une fan de cet univers… Aujourd’hui, si je peux vous conseiller une chose, c’est d’aller le voir et ce, que vous soyez fan de films d’action ou non. Pour ma part, je ne l’ai pas vu en 3D (je ne sais donc pas si elle apporte quelque chose de plus), c’était voulu, mais je ne me suis pas ennuyée pour autant durant ces deux heures.

Présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2015, ce film met en scène une longue course poursuite entre Furiosa qui fuit la Citadelle et Immortan Joe, qui voudrait bien récupérer ce qu’elle lui a piqué. Ce n’est pas gagné car le monsieur en question a une armée de kamikazes prêts à se battre pour lui… Bien évidemment, notre cher Max se trouve embarqué par la petite bande de fuyards et va participer à leur combat (puisqu’il est toujours au mauvais endroit, au mauvais moment).

En toute sincérité, Mad Max n’a pas changé ma vie, je ne suis pas sortie de la salle de ciné les larmes aux yeux tellement j’étais émue… J’avoue cependant que pendant 2 heures, j’ai totalement décroché de ma petite vie pour me concentrer sur l’histoire et les images, ce qui ne m’arrive pas si souvent que ça au cinéma car mon esprit vagabonde souvent entre plusieurs trucs.

J’ai trouvé Mad Max en tous points brillants : les personnages sont super intéressants, tous autant qu’ils sont, c’est inventif (notamment lors des scènes de combat avec des véhicules tous plus improbables les uns que les autres), super rythmé, super nerveux (on ne s’arrête pas une seconde et ce, dès les 1ères images), les petites touches d’humour ne sont jamais de trop et les images sont vraiment vraiment très belles avec leurs couleurs chaudes ! Bref, on sort de là pas mal bluffé quand même !

Côté casting, remarquons la présence de Charlize Theron qui est excellente dans tous ses rôles mais particulièrement bluffante dans son interprétation de Furiosa. Avec son bras artificiel, elle est un peu folle elle aussi, bien qu’habitée par une certaine idée d’un certain idéal (parce qu’elle n’a pas quitté la Citadelle juste pour le plaisir…). Nicholas Hoult a quant à lui fait beaucoup de chemin depuis les premières saisons de Skins et incarne Nux, un war boy qui va changer de camp. Enfin, à la fois taciturne et charismatique, Tom Hardy devient Mad Max et se glisse avec brio dans la peau de ce guerrier de la route.

Inutile de lutter plus longtemps, immergez-vous dans Mad Max : Fury Road sans vous poser de question sur ceci ou cela : profitez du spectacle ! Un spectacle chaotique, certes, mais toujours filmé avec fluidité et maîtrise ce qui rend le tout terriblement impressionnant.

5 comments

  1. Clownface says:

    Je l’ai enfin vu, et quel film ! C’est complètement dingue… Je ne pensais jamais voir un film pareil. C’est tout simplement grandiose. Même si le scénario n’est pas le plus poussé qu’on ait vu, Miller arrive à construire des archétypes à une vitesse incroyable. La réalisation est prenante. Bref, un film dingue et hautement indispensable !

    • Audrey says:

      Oui comme tu dis, c’est un film de dingue ! Hyper impressionnant sur pas mal de points… j’ai été bluffée et c’est rien de le dire !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.